Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Israël pour les chrétiens
2. Israël et la réalisation des prophéties

Auteur :
Type : Dossier
Thème : Religions et Croyances
Source : Construire Ensemble   
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire :
  1. Israël pour les chrétiens
  2. Israël et la réalisation des prophéties
  3. Les évangéliques et Israël
  4. La terre d'Israël
  5. A propos des Lieux Saints
  6. Le chrétien, Israël et les Juifs
  7. Faut-il annoncer l'Evangile au peuple juif aujourd'hui ?

Entretien avec Henri Blocher, professeur de dogmatique à la faculté de théologie de Vaux-sur-Seine

Peut-on parler pour une même prophétie de plusieurs niveaux d'accomplissement ?

La question tend un piège ! Admettre en principe qu'une prophétie puisse avoir plusieurs niveaux d'accomplissement, c'est la livrer à l'ingéniosité des interprètes, au désir des lecteurs de faire correspondre de gré ou de force, les textes à leur propre temps ! C'est mettre en danger l'essence même de la promesse : quand Dieu tient-il ce qu'il a promis ?

Et pourtant, la Bible elle-même nous oblige à distinguer des plans d'accomplissement. Nous nous protégeons de l'arbitraire quand nous faisons jouer "une structure de dédoublement " sûrement enseignée par la Bible. Ainsi le retour de l'exil, après les 70 ans, après 538 av. J.-C., est un type de la rédemption radicale ; c'est pourquoi Esaïe 40 ss nous présente les deux ensemble, mais avec les deux agents fort dissemblables que Dieu suscitera : Cyrus pour le retour au premier plan 1 , et le Serviteur de l'Eternel pour la vraie délivrance et la restauration.

Prenons un autre exemple. D'après le Nouveau Testament, le royaume de Dieu est établi par la première venue du Christ, mais sous la forme d'arrhes et de prémices spirituelles 2 . La consommation et manifestation visible doit attendre la seconde venue. La prophétie du royaume en Esaïe 11 peut donc être citée en Romains 15. 12 comme accomplie dans l'Eglise, tout en ayant le droit d'attendre encore l'accomplissement visible et cosmique.

Nous feriez-vous profiter d'une exégèse éclair de la prophétie des ossements desséchés d'Ezéchiel 37 ?

Nous avons de la chance ! La vision d'Ezéchiel dans la " vallée " nous est expliquée assez précisément (Ez.37, 11-14). Les ossements desséchés représentent la triste condition de Juda-Israël après 587, comme l'établit le v.11 ; le retour promis, répondant à la plainte découragée du peuple de l'époque, doit donc être le retour de cet exil (il n'a pas été général, mais les prophéties avaient bien prédit qu'il ne concernerait qu'un Reste (Es10, 21s., Jr 3,14). Imaginer un autre accomplissement paraît peu sobre et peu prudent Le don de l'Esprit 3 (v.14) c'est l'événement de la Pentecôte rapporté en Actes 24 . Jésus, citant Ezéchiel 37.9 s. en apporte la confirmation quand il explique à Nicodème la naissance d'en haut, qui est résurrection spirituelle 5 .

Et 1948, la création de l'Etat d'Israël ? Est-ce d'après vous un accomplissement ou un simple fait d'histoire ?

Ceux qui voient dans la fondation de l'Etat moderne d'Israël l'accomplissement de prophéties citent en général des passages que les exégètes évangéliques les plus compétents n'interprètent pas dans ce sens (qu'on ouvre seulement les grands commentaires scientifiques !). Seuls quelques textes particulièrement difficiles, dans la dernière partie de Zacharie pourraient viser l'événement de notre siècle. En revanche, une parole de Jésus en Luc 21. 24 paraît l'impliquer nettement, et plus nettement pour 1967 (la reconquête de Jérusalem), que pour 1948. La Jérusalem terrestre " sera foulée aux pieds par les nations 6 " jusqu'à ce que le temps des nations soit accompli " (Rm 11.25). La suggestion, forte, est qu'à la fin de ce temps, des juifs recouvreront le pouvoir sur la ville. Or, c'est un fait historique prodigieux que, pour la première fois depuis l'époque hasmonéenne, sauf la brève exception des guerres juives (66-70, 132-135), Jérusalem en 1967 est revenue sous gouvernement juif.

Quelle est votre conviction quant au devenir d'Israël ?

Les prophéties, en particulier du Nouveau Testament, suggèrent (malgré le désaccord de bons exégètes) que la conversion des descendants selon la chair d'Israël est inscrite au plan de Dieu, dernier événement majeur avant la clôture de l'histoire. Ainsi " les branches coupées " seront-elles réintégrées, regreffées dans l'Olivier, symbole du peuple de l'alliance (Rm 11). La création de l'Etat d'Israël, bien qu'il ne réunisse qu'une minorité de ceux qui revendiquent l'identité juive dans le monde, paraît subordonnée à cet objectif principal du plan de Dieu. Elle peut être un moyen de la réalisation. Même si nous ne percevons pas le secret des " temps et des moments ", voire du nombre des générations qui doivent se succéder, elle nous avertit joyeusement que le temps est proche !


1. C'est le type, la figure
2. Rm14.17 etc.
3. pourrait, à la rigueur, valoir pour le reste de ce reste (cf. Ag 1, 14 ; 2, 5), mais plus probablement - l'intervalle après la restauration matérielle n'étant pas indiqué -
4. Ez 39.29 doit correspondre à 37, 14 et reprend la prophétie de Joël 3
5. Jn 3.8. Docteur d'Israël, v.10, Nicodème l'aurait compris s'il avait lu Ezéchiel 37 dans l'intelligence de la foi
6. c'est-à-dire sous domination non juive

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères