Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Les jardins de la vie

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : La Création
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager

Cette réflexion, seurieusement menée, est cependant emprunte d'humour, tout n'est pas à prendre pour parole d'évangile !! ;-)

INTRODUCTION

Réflexion: « Si nous sommes tant attirés par les jardins, c'est sans doute à cause de nos origines en Adam et Eve. »

« Si nous ne savons pas où nous allons, regardons au moins d'où nous venons. » (proverbe Bénin).

Car effectivement: nous venons d'un jardin et allons vers un jardin.

1/ LE JARDIN D'EDEN

Puis l'Éternel Dieu planta un jardin en Éden, du côté de l'orient, et il y mit l'homme qu'il avait formé.
L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
Un fleuve sortait d'Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.
Le nom du premier est Pischon (augmentation) c'est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l'or.
L'or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium (perle précieuse ou gomme) et la pierre d'onyx.
Le nom du second fleuve est Guihon (source jaillissante) c'est celui qui entoure tout le pays de Cusch.
Le nom du troisième est Hiddékel (rapide) c'est celui qui coule à l'orient de l'Assyrie. Le quatrième fleuve, c'est l'Euphrate (fertilité).
L'Éternel Dieu prit l'homme, et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder.
L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.

(Gn 2.8-17)

EDEN signifie délice. On voit l'importance de l'eau: 4 fleuves dont les noms signifient : augmentation, source jaillissante, rapide, fertilité.
la région est riche : pierre précieuse, or, gomme de résineux (il n'y avait pas de matière plastique à l'époque...) et puis les arbres fruitiers.(agréables à voir et bon à manger) verset 9.
La région de la terre où se situait ce jardin est assez controversée certains pensent qu'il s'agit de l'Arménie (c'est là que l'Euphrate prends sa source) d'autres pensent qu'il se situait en Babylonie à l'Ouest du golfe persique.

Avez-vous remarqué dans votre Bible le verset qui précède la création de l'Eden et celui qui lui succède ?

le verset qui précède:
Gn 2.7 : L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.
Dieu créa l'homme avant le jardin. Dieu a fait le jardin pour l'homme et non l'homme pour le jardin.

Et le verset qui suit:
Gn 2.18 : L'Éternel Dieu dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui.
Dieu créa la femme après le jardin d'Eden.
Dieu s'est rendu-compte que le jardin ne suffisait pas à l'homme pour être heureux, il fit donc la femme ! (:-)
Dans l'échelle de valeur, faut-il placer la femme avant ou après les fruits et les légumes (et je m'abstiendrai de citer des noms de légumes) ?
Pour vous rassurer Mesdames on pourrait presque dire que la femme se situe entre l'homme et le jardin car dans la réalité « l'homme aime sa femme et la femme aime son jardin »

2/ LE PARADIS

Ce nom signifie en grec « jardin d'agrément ».

Il y aurait 2 paradis selon la bible: un paradis céleste et un paradis inférieur qui serait le lieu où se retrouveraient tous les justes immédiatement après leur mort.
Les juifs appelaient ce lieu le sein d'Abraham (c'est de ce paradis que parlait Jésus au brigands sur la croix), c'est donc dans ce lieu que Jésus est descendu au moment de sa mort de sorte que le jour de Pâques il pouvait dire à Marie Madeleine : Je ne suis pas encore monté vers mon père (Jn 20.17).

Toutefois, avant de pénétrer dans ce jardin du paradis, il est passé par un autre jardin: celui de Gethsémané!

Et savez-vous comment est vêtu Jésus lorsqu'il s'adresse à Marie Madeleine ? Il est habillé en jardinier ! (Jn 20.15).

C'est sans doute de ce paradis que nous parlent ceux qui ont vécus l'expérience de la vie après la vie, curieusement ils disent avoir vu des fleurs et même en avoir senti les odeurs.
Mais que penser du paradis céleste: y a-t-il des fleurs, des arbres, de l'eau, des oiseaux dans ce paradis ? Ce qui est sûr, c'est que nous serons en présence de Dieu et c'est l'essentiel.

C'est de ce paradis céleste dont nous parle Paul quand il est ravis dans le paradis jusqu'au troisième ciel dans la présence de Dieu (2 Co 12.3-4).

3/ NE SOMMES-NOUS PAS LE JARDIN DE DIEU ?

Ps 1.2-3 : Celui qui trouve son plaisir dans la loi de l'Éternel, et qui la médite jour et nuit! est comme un arbre planté près d'un courant d'eau, qui donne son fruit en sa saison, et dont le feuillage ne se flétrit point: Tout ce qu'il fait lui réussit.

Est-ce que Dieu de son ciel ne regarde pas chacun comme une plante, chaque famille comme un petit jardin et chaque église comme un plus grand jardin?
Il y aurait des jardins constitués de plantes et d'arbres bien alignés: ce qu'on appelle « le jardin à la française » ou au contraire des jardins un peu désordonnés ou tout est un peu mélangé: « jardin dit à l'anglaise ».
Entre les deux on trouverait toutes sortes de jardins avec ses reliefs, ses couleurs, ses odeurs et aucun jardin ne seraient identique à un autre.

Il est clair que la beauté du jardin dépendra de la beauté et de l'emplacement de chacune des plantes.

Ensemble soyons ce jardin où notre Seigneur aura plaisir à se promener.

Ce jardin qui reçois la semence de Dieu par sa parole, la chaleur par son Amour, la lumière par son St Esprit, et l'eau qui nourrit par l'accueil de son fils Jésus (c'est l'eau mentionnée par Jésus à la Samaritaine: Celui qui boira de l'eau que je lui donnerai, n'aura plus jamais soif - Jn 4.14).

4/ UN JARDIN, CA SE CULTIVE.

- Pour que notre vie soit belle et harmonieuse, les belles paroles ne suffisent pas il faut des actes (il faut mettre la main -non pas à la pâte - mais au manche)
Dieu nous demande de nous aimer non seulement en paroles mais en actes.

Même dans le jardin d'Eden, Dieu a mis l'homme dans le jardin pour le cultiver et pas seulement pour l'admirer. (Gn 2.15)

- Ne laissons pas les mauvaises herbes envahir notre jardin: un désherbage se fait régulièrement, avant que ces mauvaises herbes grossissent, sinon elles risqueraient d'étouffer les bonnes plantes.
Dans notre vie chrétienne c'est prendre du temps pour prier et faire le point.

- En même temps Dieu nous prévient dans la parabole de l'ivraie que les bons et les méchants doivent grandir ensemble. Dieu les séparera à la moisson. S'il le faisait avant, dit-il, il pourrait aussi enlever de bonnes plantes en arrachant les mauvaises (Mt 13.24-30)

- Avant de semer ou planter, une préparation de la terre s'impose.
Nous ne pouvons semer la parole de Dieu si nous n'avons préparé les coeurs dans l'Amour.

- Ensuite Il nous faudra être patient pour voir les résultats de nos plantations. Si nous plantons un arbre de 20 cm n'imaginons pas pouvoir nous y mettre à l'ombre l'année suivante.
Quand nous semons la parole de Dieu autour de nous il nous faut parfois attendre longtemps pour en voir les fruits.

Nous sommes souvent impatients pour les autres et nous oublions combien Dieu doit être patient avec nous.

CONCLUSION

Nous pouvons voir dans la nature et plus particulièrement dans les plantes, la perfection de Dieu et déjà une idée de paradis.

Les hommes ont d'ailleurs donné des noms significatifs à certaines plantes, pour ne parler que des plantes, car on pourrait prendre aussi les noms d'arbres.

oiseau de paradisstriletzia
barbe d'Aaronsaxifrage sarmentosa tricolor
coeur de Mariedicentra spectabilis
étoile de Mariecampanule isophilla
étoile de NoëlPoinsetia
cactus de Noëlzygocactus
rose de NoëlHellebore
cactus de la Pentecôteépiphyllum
Rose de la Pentecôtepivoine
fleur de la passionpassiflora
épine du ChristUne Euphorbe
une plante très évangéliquele cycl-amen !
cerisier de Jérusalem ousolanum
Sceau de Salomon 
Larmes de Job 
pommier d'amour 

Commentaires (2)

par kodok

Magnifique réflexion qui me va droit au coeur car j'aime la nature et les plantes et les fleurs que notre Dieu, dans son amour, a créé pour notre bonheur. Puissions-nous aussi nous laisser cultiver, tailler, émonder pour sa gloire, car le Père est aussi comparé au premier vigneron de l'univers.

Signaler un commentaire inapproprié
par kami76

pommier d'amour,le cycle-amen, fleur de la passion,
comment ne pas aimer un DIEU si grand , qui a tout fait pour que nous soyons bien sur cette terre, qu'il sois béni celui qui vient au nom de notre Seigneur.

Signaler un commentaire inapproprié

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères