Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Je loue (méditation sur le Psaume 30)

Auteur :
Type : Enseignement
Thème : Etude d'un passage biblique
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager

Psaume 30 :

2 Je te loue, ô Eternel car tu m'as tiré du gouffre
Tu n'as pas permis que mes ennemis rient à mes dépens.
3 Eternel, mon Dieu, je t'ai appelé à mon aide, et tu m'as guéri :
4 Eternel tu m'as retiré de la mort, tu m'as rendu à la vie, quand j'allais vers le tombeau.
5 Chantez donc à l'Eternel, vous qui êtes ses fidèles !
Apportez lui vos louanges, proclamez sa Sainteté !
6 Son courroux dure un instant, sa faveur est pour la vie.
Car sa colère dure un instant, mais sa grâce toute la vie (Version Segond)
Si le soir, des pleurs subsistent, au matin la joie éclate.
7 Je vivais paisiblement, et je me disais " je ne tomberais jamais"
8 Eternel,dans ta faveur tu avais fortifiée la montagne ou je demeure.
Tu t'es détourné de moi et je fus désemparé.
Tu cachas ta face (Version Segond)
9 J'ai crié vers toi, Eternel, et j'ai imploré ta grâce, ô Seigneur :
10 "Si je descends dans la tombe, si je meure, quel avantage en retires-tu ?
Celui qui n'est plus que poussière peut-il te louer encore ?
Peut-il proclamer ta fidélité ?
11 Ecoute, Eternel, aie pitié de moi, viens à mon aide !"
12 Tu as transformé mes pleurs en une danse de joie et tu m'as ôté mes habits de deuil pour me revêtir d'un habit de fête,
13 afin que de tout mon coeur et sans me lasser, je te chante.
Eternel, mon Dieu, je te louerais à jamais.

(Version Bible du Semeur)

Le premier verset de ce texte et le dernier parlent de louange à l'Eternel.
Entre ces deux versets, il y a toutes les variations de la vie chrétienne, avec ses hauts et avec ses bas.

David se plaint que ses ennemis rient à ses dépends (v2) : quelles difficultés ne rencontrons-nous pas nous-mêmes dans notre témoignage chrétien ?
- Combien de fois rejetés ?
- Combien de fois a-t-on dû supporter la moquerie, y compris de ceux qui nous sont proches et parfois très chers.
- D'autres fois l'incompréhension et le rejet de la part de ceux que nous voulions aider, nous ont laissé perplexes et frustrés.

David parle également de sa descente vers le tombeau (v10). Nous savons combien de fois David a risqué sa vie, face à la multitude d'ennemis qui l'entouraient, mais dans le cas présent ne s'agit-il pas plutôt de péchés dans sa vie qui l'entraînaient vers la mort ?
- Voilà un autre aspect de notre vie de chrétien, celui ou nous réalisons notre faiblesse et notre impossibilité à être tel que Dieu le souhaiterait !
- Sentiment d'échec, culpabilité parfois, découragement...

"Je ne tomberais jamais" (v7) Présomption lorsque nous comptons sur nos propres forces, nos propres capacités, nos propres compétences. Et bien que le sachant, qui parmi nous peut dire aujourd'hui qu ‘il n'est jamais tombé dans ce travers ?
- présomption dans notre aptitude à vivre notre vie de chrétien
- présomption dans la nature de nos relations ( dans la communauté fraternelle )
- présomption dans notre service pour le Seigneur
- etc...

Dieu qui cache sa face ! (v8)
- Je suis dans l'épreuve, dans la difficulté ( familiale, au niveau de la santé, financièrement, professionnellement etc...) et c'est le désert !
- Ou est Dieu ? Il semble que je ne reçoive pas de réponse à mes prières...
- Il semble que les jours se suivent sans qu'il n'y ait de bénédictions particulières.
- Dieu a-t-Il encore des yeux pour voir et des oreilles pour entendre ?
- Notre foi est ébranlée ! Et plutôt que d'y voir un moyen de pédagogie de la part de Dieu qui veut que nous lui fassions confiance en toute circonstances, nous sommes assaillis par le doute et nous lui laissons prendre toute la place dans notre vie.

On a bien là tout les aspects de la vie qui avance en "dents de scie", et qui nous renvoie à notre réalité humaine faible, inconstante, irrégulière ou les peurs, les craintes, les faiblesses, les échecs quelque fois répétés sont omni- présents...

Pourtant, il y a quelque chose de linéaire, de droit, d'intouchable dans nos vies et c'est l'invitation que nous lance l'Eternel lui-même dans les versets du début et de la fin de ce psaume : je te loue Eternel...de tout mon coeur, sans me lasser, je te chante. Eternel, mon Dieu, je te louerais à jamais...

L'Eternel fait GRACE. Ma vie est GRACE en l'Eternel. Je sais que je peux renvoyer dans le camp de Dieu tout ce qui est problème dans ma vie.
C'est Lui qui me délivrera de mes peurs, qui affermira mon pied qui chancelle, qui me relèvera de mes fautes, qui me remplira de compassion pour ceux qui me font souffrir : Eternel, je t'ai appelé à mon aide et tu m'as guéri.(v3)

Ainsi ma vie est faite de soirs qui pleurent, mais aussi de matins où ma joie éclate !
Ce qui est droit et ferme dans ma vie, c'est l'expression, en vérité, devant Dieu, de ce que je suis (je me montre à Lui tel que je suis).
Accepter d'être transparent devant Dieu, accepter de le laisser percer ma personnalité dans toute sa profondeur, sans me garder un jardin secret est une forme de louange qui, quelque soit les circonstances que je traverse est là pour le glorifier !
Mes soirs qui pleurent glorifient le Seigneur. A condition qu'ils ne se transforment pas en apitoiement sur moi-même.
Mes matins qui chantent également !

Nous pouvons conclure cette méditation par le verset 13 du psaume :

...Que de tout mon coeur et sans me lasser, je te chante. Eternel, mon Dieu, je te louerais à jamais...

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères