Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

La réunion des petits feux

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Vie d'Eglise
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager

Dans l'Église fondée et bâtie par Christ, qui a dit : je bâtirai mon Église (Mt 16.18), chacun doit être à la place que le Seigneur lui assigne.

Un capitaine et son ingénieur en chef se disputaient pour savoir quel travail était le plus vital sur leur bateau. Ils décidèrent que la meilleure façon de régler la question serait d'échanger leurs responsabilités. Le capitaine descendit dans la chambre des machines et l'ingénieur en chef monta sur le pont et saisit le gouvernail.

Quelques heures après, le capitaine apparut sur le pont, les vêtements couverts de graisse.
- Chef, cria t il, tenant une clé anglaise à la main, descendez ici. je ne peux plus faire avancer le bateau.
- Je sais, répond tristement l'ingénieur en chef; je l'ai fait échouer.

Dieu nous veut chacun à sa place dans son Eglise. Si nous n'avons pas encore découvert à quelle place il nous veut, faisons lui confiance. Pour cela, soyons unis à nos frères et soeurs.

Un homme de Dieu, Vinet, écrivit à un ami, voici quelque 150 ans:

"Pour la vie spirituelle, il n'est pas bon que l'homme soit seul... L'oeuvre que nous avons à accomplir pour l'éternité n'est pas une oeuvre solitaire. je l'ai trop oublié. J'ai trop souvent négligé d'approcher mon feu du brasier d'autrui. Les petits feux s'éteignent; il faut les réunir; c'est la condition à laquelle ils se conservent; Dieu l'a voulu ainsi.
Et gardons nous de nous isoler sous prétexte que nous ne pouvons nous associer à la perfection, laquelle n'existe pas. Avons-nous le droit de faire les dégoûtés, et passerons nous notre vie religieuse d'une manière négative, critique toujours jugeant... sans jamais joindre notre faiblesse aux autres faiblesses pour en faire une force ?
"

Nous devons retenir cette parole pleine de sagesse. Il est vrai que nous constatons que l'Église au 21ème siècle est fractionnée en églises de différentes nuances, en assemblées et congrégations, en dénominations multiples et variées. Nous avons à chercher avec soin cette "étincelle divine" qui scelle du Saint Esprit chaque frère et chaque soeur en Christ.

Si nous marchons dans la lumière, comme lui même est dans la lumière, alors nous sommes en communion les uns avec les autres (1 Jn 7.7).

Sous des aspects humains, qui peuvent différer des nôtres, il y a entre tous les chrétiens qui veulent être fidèles à leur Seigneur, un "lien de famille" que nous ne pouvons ignorer et ne devons pas méconnaître.

Accueillez-vous les uns les autres comme Christ vous a accueillis, à la gloire de Dieu (Rm 15.7). Ce verset doit nous préserver de l'esprit sectaire qui existe dans tant de milieux de croyants qui sont pourtant attachés à la Parole de Dieu.

Si un chrétien doit se séparer de tel milieu pour des raisons de "saine doctrine" ou parce qu'il ne veut pas vivre dans le compromis avec des faits que sa conscience réprouve, ce sera pour lui une souffrance. Mais, s'il a le coeur ouvert, Dieu lui fera découvrir d'autres membres de la grande famille des enfants de Dieu, avec lesquels il pourra marcher et il pourra jouir d'une communion précieuse. Que tout se vive dans l'amour, qui est le signe même de notre appartenance à notre Seigneur. C'est ici son commandement : que nous croyions au nom de son Fils Jésus Christ, et que nous nous aimions les uns les autres... (1 Jn 3.23). A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres (Jn 13.35). Que notre foi augmente et que notre amour fraternel abonde de plus en plus !

C'est cela que Vinet appelait "approcher son propre feu du brasier des autres". Qu'ainsi le feu se maintienne, et surtout, qu'il s'étende ! Le Saint Esprit se plait à agir lorsqu'il y a chez les croyants de telles dispositions de coeur.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères