Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Thomas Cook

Auteur :
Type : Dossier
Thème : Personnalités protestantes
Source : Construire Ensemble
Réf./Date source : Retroviseur
  
Publié sur Lueur le
Partager

1808 – 1892

Thomas Cook – vous voulez dire l'agence de voyages ? Ce bonhomme dont on voit le portrait sur des chèques de voyage ? Oui, précisément ! Une des plus grandes agences de voyage du monde aujourd'hui a été fondée par un prédicateur baptiste. C'est Cook qui a même « inventé » l'idée des voyages organisés.

Thomas Cook habitait dans la ville de Leicester dans l'est de l'Angleterre. Il gagnait sa vie en travaillant le bois et comme imprimeur mais il était également connu comme évangéliste dans les Églises baptistes. En une seule année il a fait quelque 4 200 kilomètres, dont une grande partie à pied, comme évangéliste. En tant que secrétaire d'une association anti-alcoolique il a organisé en 1841 une excursion en train pour 570 personnes qui se sont rendues à un rassemblement dans une ville qui se trouvait à 19 kilomètres de Leicester. Sans le savoir, il venait de réaliser le premier voyage organisé des temps modernes.

Le succès de cette excursion l'a amené à quitter son travail pour gagner sa vie comme agent de voyages. Après avoir organisé des voyages en Angleterre et en Écosse (il a acheminé quelque 165.000 personnes à l'Exposition Universelle de Londres en 1851), il a organisé en 1855 un circuit qui traversait la Belgique, L'Allemagne et la France. En 1866 son fils a inauguré des voyages transatlantiques, et en 1868 Cook ouvrait des bureaux à Paris, à Bruxelles, à Cologne et à Vienne et menait une excursion à l'occasion de l'ouverture du canal de Suez. En 1872 il a organisé un voyage autour du monde qui couvrait 40 000 kilomètres en 222 jours (y compris la traversée de la Chine et de l'Inde), et son bureau à New York imprimait des « lettres de crédit », l'équivalent des chèques de voyage de nos jours.

Le travail de Cook ne l'a pas empêché de continuer son engagement dans la vie des Églises. Au contraire, son travail lui a ouvert de nouveaux horizons dans le service du Seigneur. Il a pu voyager en Inde pour encourager le travail des missions baptistes dans ce vaste pays. Il était membre du comité de la mission baptiste, et son zèle et sa générosité ont rendu possible la fondation d'une Église baptiste à Rome en 1872. C'était bien sûr l'agence de voyages de Cook qui a organisé le voyage d'une délégation britannique à l'inauguration de l'Église de Rome !

Cook a aussi utilisé sa fortune pour continuer la lutte contre l'alcoolisme et (déjà au dix-neuvième siècle !) contre le tabac. Il est devenu aveugle vers la fin de sa vie, mais le travail de son agence a été continué par son fils et ses petits-fils. Peu d'hommes doivent avoir mené une vie aussi active que Thomas Cook, et dans leur vie professionnelle et dans l'oeuvre de l'évangile.

David Boydell
Paru dans Rétroviseur (Construire Ensemble)


Sources :
A.C.UNDERWOOD A History of the English Baptists, Londres, Baptist Union, 1947
Brian STANLEY The History of the Baptist Missionary Society,Edinburgh, T & T Clark, 1992
John BRIGGS The English Baptists of the Nineteenth Century, Didcot, The Baptist Historical Society, 1994

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères