Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Thomas Helwys

Auteur :
Type : Dossier
Thème : Personnalités protestantes
Source : Construire Ensemble
Réf./Date source : Retroviseur
  
Publié sur Lueur le
Partager
Elwys

vers 1550 - vers 1616

Dédicace du "Mystère de l'iniquité": Cette page, écrite de la main de Helwys, se trouve dans l'exemplaire du livre offert au roi Jacques. La deuxième phrase dit: "Le roi est un être mortel et non pas Dieu; c'est pourquoi il n'a aucun pouvoir sur les âmes immortelles de ses sujets, ni... celui de nommer des seigneurs spirituels sur eux."

Thomas Helwys fut à l'origine de la première Eglise baptiste fondée sur le sol britannique.

Avocat issu d'une famille aisée du centre de l'Angleterre, il utilisa sa fortune. à soutenir une Eglise séparatiste (= qui s'était séparée de l'Eglise d'Etat) dont il était membre, et plus tard à aider les membres de cette Eglise à émigrer en Hollande face à l'hostilité des autorités britanniques.

C'est donc à Amsterdam qu'il fonda avec John Smyth (voir notre dernier article) la première Eglise baptiste du monde en 1609. Cependant, convaincu que son groupe n'aurait pas dû fuir la persécution en s'exilant aux Pays-Bas, il retourna dans son pays d'origine pour fonder une Eglise à Londres en 1612.

Il était inquiet quant au rapprochement entre Smyth et les mennonites à Amsterdam. Ces derniers avaient déjà adopté une position pacifiste et réservaient le droit de baptiser et de présider la Sainte-Cène à ceux qui étaient consacrés au ministère pastoral.

Helwys partageaient toutefois leurs convictions arminiennes (croyance que le Christ était mort pour tous sans distinction) à la différence de la majorité des puritains de son temps qui étaient de convictions calvinistes.

Egalement en 1612, Helwys écrivit la première plaidoirie dans son pays en vue de la liberté de conscience et de culte pour tous qu'il intitulait "Une brève déclaration du mystère de l'iniquité". Cette oeuvre de 200 pages fut dédiée au roi Jacques fer (voir ci-dessus la dédicace, écrite de la main de Helwys), à qui Helwys osa dire:

"Notre Seigneur le roi n'est qu'un roi terrestre... et que ses sujets soient hérétiques, turcs, juifs ou quoi que ce soit, il n'appartient point à la puissance terrestre de les punir (à cause de leurs convictions religieuses)...".
Helwys fut emprisonné suite à la publication de son oeuvre et mourut en 1616, mais dans la décennie qui suivit sa mort, l'Eglise qu'il avait fondée donna naissance à quatre autres Eglises dans la région londonienne.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères