Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Ils aboyaient dans la nuit

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Témoigner
Source : Vie Nouvelle   
Publié sur Lueur le
Partager

Un des premiers missionnaires au Congo, William Burton, racontait ce qui s'était passé lorsqu'il avait reçu l'hospitalité dans une case d'un village de brousse. Cette nuit-là, il fut longtemps tenu éveillé par de furieux aboiements. Il essaya bien de faire taire les chiens importuns, mais ce fut en vain.

Le lendemain matin, il se plaignit aux villageois d'avoir été ainsi dérangé dans son sommeil. C'est alors qu'il apprit que des lions avaient tenté d'assaillir le village. Leurs traces se voyaient jusqu'aux abords de la case occupée par le missionnaire.

Quelque temps plus tard, lors d'une tournée de conférences en Europe, il se mit à raconter cet incident. Il en vint à évoquer les reproches et les critiques que certains adressent à l'égard des prédicateurs qui annoncent avec force le terrible jugement qui doit fondre sur ce monde présent en rébellion contre Dieu.

Il ajoutait: "Les chiens avaient fait de leur mieux pour nous avertir de l'immense danger que nous courions... Et moi, comme un insensé, j'essayais de les faire taire ! Ceux- là même qui se moquent de nous quand nous parlons de l'enfer éternel nous remercieront peut-être un jour de notre prétendue importunité. Continuons à aboyer dans la nuit !"

En tant que missionnaire, le pasteur William Burton fit une oeuvre remarquable. Un grand nombre de Congolais crurent au Christ. Leur vie fut transformée. lis furent délivrés de l'emprise diabolique et des chaînes qui les avaient tenus en esclavage depuis si longtemps. Des villages entiers vécurent désormais sous la bienfaisante influence de l'Evangile.

William Burton aimait, certes, à parler de l'amour de Dieu, de la puissance de salut et de guérison qui est en Jésus et de la manifestation toujours actuelle du Saint Esprit. Il insistait sur le fait que le salut est offert à tous ceux qui ouvrent leur coeur à la grâce de Dieu.

Mais aussi, il proclamait que tous ceux qui refusent le pardon divin encourent le jugement de Dieu, l'enfer. Jésus, c'est certain, sauve merveilleusement de leur misère tous ceux qui se repentent de leurs péchés et qui croient que le Christ est mort pour eux sur la croix.

La Bible dit, en effet : Celui qui croit au Fils (de Dieu) a la vie éternelle, mais elle ajoute aussitôt, sans aucune transition :
Celui qui refuse de croire au Fils ne verra pas cette vie, mais il reste exposé à la colère de Dieu. (Jn 3.36, version de la Bible en français courant).

image village

Ce n'est pas que nous ayons à "jouer les alarmistes" ni les trouble-fête en ces temps troublés dans lesquels nous vivons. Cependant, alors que des signes alarmants ne cessent de nous rappeler que nous sommes dans une période décisive de l'histoire de ce monde présent, nous avons à annoncer qu'il est temps de se préparer à la rencontre de Dieu. Il est encore temps de s'approcher de lui et de recevoir la certitude que Jésus est allé nous préparer une place dans le Ciel.

C'est pourquoi, en tant que chrétiens, nous devons continuer à "aboyer dans la nuit" en rendant fidèlement témoignage. à notre Seigneur et Sauveur, et en brillant comme des flambeaux dans le monde, au milieu d'une génération perverse et corrompue (Ph 3.15). C'est ce que le Seigneur attend de chacun de nous. Par le Saint-Esprit, il veut nous donner la capacité de répondre à son attente.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères