Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

2 Chroniques 22 (Annotée Neuchâtel)

   1 Et les habitants de Jérusalem firent roi à sa place Achazia, son plus jeune fils ; car la bande qui était venue avec les Arabes au camp avait tué tous les aînés. Et Achazia, fils de Joram, roi de Juda, commença à régner. 2 Achazia était âgé de quarante-deux ans quand il commença à régner, et il régna un an à Jérusalem ; et le nom de sa mère était Athalie, fille d'Omri. 3 Lui aussi, il marcha dans les voies de la maison d'Achab, car sa mère, qui était sa conseillère, le poussait au mal. 4 Et il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, comme faisaient ceux de la maison d'Achab ; car ceux-ci furent ses conseillers, après la mort de son père, pour sa ruine. 5 Ce fut aussi sur leur conseil qu'il se mit en route et alla avec Joram, fils d'Achab, roi d'Israël, à la guerre contre Hazaël, roi de Syrie, à Ramoth de Galaad ; et les Syriens blessèrent Joram, 6 et il retourna pour se faire guérir à Jizréel des blessures qu'on lui avait faites à Rama, dans sa guerre contre Hazaël, roi de Syrie. Et Achazia, fils de Joram, roi de Juda, descendit à Jizréel pour voir Joram, fils d'Achab, car celui-ci était malade. 7 Et par la volonté de Dieu ce fut la perte d'Achazia d'être venu vers Joram : après être venu, il sortit avec Joram contre Jéhu, fils de Nimschi, que l'Eternel avait oint pour détruire la maison d'Achab. 8 Et comme Jéhu faisait justice de la maison d'Achab, il trouva les chefs de Juda et les fils des frères d'Achazia, qui étaient au service d'Achazia, et il les tua. 9 Et il fit rechercher Achazia, et on le prit à Samarie où il se tenait caché ; et on l'amena à Jéhu, et on le fit mourir. Puis on l'enterra, car on dit : C'est le fils de Josaphat, qui a cherché l'Eternel de tout son coeur. Et il n'y avait plus personne de la maison d'Achazia qui fût en état de régner.
   10 Et Athalie, mère d'Achazia, voyant que son fils était mort, se leva et fit périr toute la race royale de la maison de Juda. 11 Et Jéhosabéath, fille du roi, prit Joas, fils d'Achazia, et l'enleva à la dérobée du milieu des fils du roi qu'on faisait mourir, et le mit, lui et sa nourrice, dans la chambre des lits ; et Jéhosabéath, fille du roi Joram, femme de Jéhojada, le sacrificateur, (elle était soeur d'Achazia), le cacha de devant Athalie, et celle-ci ne le fit pas mourir. 12 Et il resta auprès d'eux caché dans la maison de Dieu six ans ; et Athalie régnait sur le pays.

Notes de la Bible Annotée Neuchâtel

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique. Plus d'informations
2 Chroniques 22
  • 22.1 1 à 9 Achazia. Comparez 2Rois 8.25-29; chapitres 9 et 10 de 2 Rois.
    Car la bande... avait tué tous les aînés. Ceci complète ce qui est dit 21.16-17, mais condamne la supposition émise 2Rois 10.13 qu'ils seraient revenus de leur captivité.
  • 22.2 Quarante-deux ans est évidemment une faute, car, d'après 21.20, Achazia aurait été de deux ans plus vieux que son père. Il faut lire vingt-deux ans avec 2Rois 8.26, ce qui porte la naissance d'Achazia à la dix-huitième année de son père. Il est cependant étonnant qu'il ait été le cadet des fils de Joram (verset 1), même si l'on regarde (et c'est la seule interprétation possible, après ce que nous avons remarqué au versets 1) les 42 frères d'Achazia mentionnés 2Rois 10.13-14 comme de simples parents (cousins, neveux ou demi-frères).
    Fille d'Omri : comparez la note de 2Rois 8.26.
  • 22.4 Après la mort de son père. Ces mots semblent indiquer qu'avant la mort de son père, Joram avait eu d'autres conseillers, ce qui implique qu'il avait exercé la régence pendant la longue maladie de son père (21.15,19).
  • 22.5 Hazaël : dont l'avènement au trône de Syrie est rapporté 2Rois 8.7-15.
    Ramoth de Galaad : comparez 2Rois 8.28, note.
  • 22.6 Des blessures. C'est ainsi qu'il faut lire d'après les LXX et 2 Rois, le texte massorétique ne présentant pas de sens satisfaisant.
    Achazia. Le texte porte Azaria, faute évidente.
  • 22.7 Il sortit... contre Jéhu : comparez 2Rois 9.21.
    Que l'Eternel avait oint : comparez 2Rois 9.1-10.
  • 22.8 Les fils des frères d'Achazia : des frères aînés d'Achazia, qui avaient été mis à mort (versets 1). Leurs fils pouvaient très bien être déjà alors de jeunes garçons admis au service du roi Achazia, leur oncle.
  • 22.9 2Rois 9.27-28 raconte différemment la mort d'Achazia. On a essayé de faire concorder ces deux récits en supposant qu'Achazia s'était enfui de Méguiddo, où il se trouvait blessé, d'après les Rois, à Samarie, où Jéhu l'aurait fait saisir pour le ramener à Méguiddo et l'y faire mourir. Mais le récit des Rois, qui semble reposer sur des données plus précises, ne peut pas s'accorder avec cette supposition. Nous avons donc ici une tradition qui paraît inconciliable avec celle du livre des Rois.
    Il n'y avait plus personne... Les enfants d'Achazia, mort à vingt-trois ans, étaient encore trop jeunes. Cette remarque est destinée à introduire l'épisode d'Athalie.
  • 22.10 22.10 à 23.21 : Athalie. Comparez 2 Rois chapitre 11.
    10 à 12 Comparez 2Rois 11.1-3 et les notes.
    Et fit périr. C'est ainsi qu'il faut lire d'après 2 Rois, à moins qu'on ne veuille s'en tenir au texte massorétique, qui pourrait présenter le sens de faire disparaître par ruse.
  • 22.11 Jéhosabéath, appelée Jéhoséba dans 2 Rois.
  • 22.12 Auprès d'eux, c'est-à-dire de Jéhosabéath et de son mari. 2 Rois, qui ne mentionne pas le fait que Jéhosabéath était la femme de Jéhojada, dit simplement : auprès d'elle.