Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

2 Chroniques 24 (Annotée Neuchâtel)

   1 Joas avait sept ans lorsqu'il devint roi, et il régna quarante ans à Jérusalem. Et le nom de sa mère était Tsibia, de Béerséba. 2 Et Joas fit ce qui est droit aux yeux de l'Eternel pendant toute la vie de Jéhojada, le sacrificateur. 3 Et Jéhojada lui fit épouser deux femmes, et il engendra des fils et des filles. 4 Et après ces choses, Joas forma le dessein de restaurer la maison de l'Eternel. 5 Et il assembla les sacrificateurs et les Lévites, et il leur dit : Sortez dans les villes de Juda, et vous recueillerez dans tout Israël de l'argent pour réparer la maison de votre Dieu, d'année en année ; et mettez à cette affaire de l'empressement. Mais les Lévites ne se hâtèrent point. 6 Et le roi appela Jéhojada, le souverain sacrificateur, et lui dit : Pourquoi n'as-tu pas veillé à ce que les Lévites apportassent de Juda et de Jérusalem l'impôt mis sur Israël par Moïse, serviteur de l'Eternel, et par l'assemblée, pour le Tabernacle du témoignage ? 7 Car Athalie, l'impie, ses fils, ont fait des dégâts à la maison de Dieu, et même ils ont employé pour les Baals tous les objets sacrés de la maison de l'Eternel. 8 Alors, sur l'ordre du roi, on fit une caisse et on la plaça à la porte de la maison de l'Eternel, en dehors. 9 Et on publia dans Juda et dans Jérusalem qu'on apportât à l'Eternel l'impôt [mis] par Moïse, serviteur de Dieu, sur Israël dans le désert. 10 Et tous les chefs et tout le peuple se réjouirent, et ils apportèrent [l'argent de l'impôt] et [le] jetèrent dans la caisse, jusqu'à ce qu'on eût fini. 11 Et quand le moment était venu d'apporter la caisse au contrôle du roi, par les soins des Lévites, quand ils voyaient qu'il y avait beaucoup d'argent, le secrétaire du roi et le commissaire du souverain sacrificateur venaient vider la caisse, puis ils l'emportaient et la remettaient à sa place. Ils faisaient ainsi de temps en temps et ils recueillaient de l'argent en abondance. 12 Et le roi et Jéhojada le donnaient au directeur des travaux de la maison de l'Eternel, et l'on prenait à gage des tailleurs de pierre et des charpentiers pour restaurer la maison de l'Eternel, et aussi des ouvriers en fer et en airain, pour réparer la maison de l'Eternel. 13 Et les directeurs des travaux furent actifs et les réparations avancèrent par leurs soins ; et ils rétablirent la maison de Dieu d'après son plan, et ils la remirent en état. 14 Et quand ils eurent achevé, ils apportèrent devant le roi et Jéhojada le reste de l'argent ; et on en fit des ustensiles pour la maison de l'Eternel, des ustensiles pour le service et pour les sacrifices, et des coupes et des ustensiles d'or et d'argent. Et l'on offrit continuellement des holocaustes dans la maison de l'Eternel pendant toute la vie de Jéhojada.
   15 Et Jéhojada, devenu vieux et rassasié de jours, mourut ; il avait cent trente ans lorsqu'il mourut. 16 Et on l'enterra dans la cité de David, avec les rois ; car il avait bien agi en Israël et envers Dieu et sa maison. 17 Et après la mort de Jéhojada les chefs de Juda vinrent et se prosternèrent devant le roi. Alors le roi les écouta. 18 Et ils abandonnèrent la maison de l'Eternel, le Dieu de leurs pères, et ils servirent les aschères et les idoles ; et le courroux [de l'Eternel] fut sur Juda et Jérusalem, parce qu'ils s'étaient ainsi rendus coupables. 19 Et il envoya parmi eux pour les ramener à l'Eternel des prophètes qui protestèrent contre leur conduite, mais ils n'écoutèrent point. 20 Et l'Esprit de Dieu revêtit Zacharie, fils de Jéhojada, le sacrificateur, et il se présenta devant le peuple et leur dit : Ainsi parle Dieu : Pourquoi transgressez-vous les commandements de l'Eternel ? Vous ne réussissez point. Parce que vous avez abandonné l'Eternel, il vous a abandonnés ! 21 Et ils conspirèrent contre lui et ils le lapidèrent par ordre du roi dans les parvis de la maison de l'Eternel. 22 Et le roi Joas ne se souvint pas de la bienveillance que lui avait témoignée Jéhojada, le père de Zacharie, et il fit tuer son fils. Et en mourant, [Zacharie] dit : Que l'Eternel voie et redemande ! 23 Et quand l'année fut révolue, l'armée des Syriens monta contre [Joas] et ils vinrent en Juda et à Jérusalem, et ils firent périr parmi le peuple tous les chefs du peuple et ils envoyèrent au roi de Damas tout leur butin. 24 Car l'armée des Syriens était venue avec un petit nombre d'hommes ; et l'Eternel livra entre leurs mains une armée très considérable, parce qu'ils avaient abandonné l'Eternel, le Dieu de leurs pères, et [les Syriens] firent justice de Joas. 25 Et quand ils se furent éloignés de lui, (car ils le laissèrent dans de grandes souffrances), ses serviteurs conspirèrent contre lui à cause du meurtre des fils de Jéhojada, le sacrificateur, et ils le tuèrent sur son lit et il mourut. Et on l'enterra dans la cité de David, mais on ne l'enterra pas dans les sépulcres des rois. 26 Et voici ceux qui conspirèrent contre lui : Zabad, fils de Siméath, une Ammonite, et Jéhozabad, fils de Simrith, une Moabite. 27 Et quant à ses fils et à l'importance du tribut qui lui fut imposé, et à la fondation de la maison de Dieu, voici, ces choses sont écrites dans le Midrasch du livre des Rois. Et Amatsia, son fils, régna à sa place.

Notes de la Bible Annotée Neuchâtel

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique. Plus d'informations
2 Chroniques 24
  • Note de section ou de chapitre
    Joas.
    Comparez 2 Rois chapitre 12.
  • 24.1 1 et 2 Comparez 2Rois 12.1-2 et les notes.
  • 24.3 Le verset 3 dans 2 Rois contient une remarque toute différente, relative aux hauts-lieux.
  • 24.4 Forma le dessein de restaurer... Le temple avait été dévasté par Athalie (comparez verset 7).
  • 24.5 5 à 14 La chose est présentée assez différemment dans 2Rois 12.4-16. Là, Joas ordonne que les revenus du temple (l'argent consacré), sans exclure toutefois les dons volontaires qui pouvaient être aussi remis (verset 5), soient employés aux réparations; puis, cet ordre n'ayant pas été exécuté, il institue un système de dons volontaires qu'on déposait dans le temple et qui devaient fournir l'argent nécessaire pour les travaux (comparez les notes de 2Rois 12.4,7-8). Dans 2 Chroniques, les ressources doivent être obtenues d'abord au moyen d'une collecte faite dans le pays; mais, vu le peu de zèle des Lévites chargés de la faire, le roi invite le peuple à venir payer dans le temple même l'antique redevance mosaïque, et obtient ainsi des sommes plus que suffisantes.
  • Les Lévites ne se hâtèrent point. Cette remarque montre la sincérité de notre récit, qui ne craint pas de signaler les torts des Lévites.
  • 24.6 L'impôt mis... par Moïse. Comparez Exode 30.12-16; 38.25.
  • 24.7 Ses fils. La mention de fils d'Athalie, ayant travaillé avec elle à ravager le temple, est étonnante; car d'après le chapitre 22, Achazia et ses frères, et même les fils de ceux-ci, étaient morts quand Athalie parvint au trône. Peut-être l'auteur a-t-il en vue le temps où Athalie, avant d'être reine, incitait au mal son fils Achazia (22.3), ou même déjà l'époque de Joram, sous le règne duquel Athalie peut fort bien avoir poussé ses fils à ravager le temple. Mais il est possible aussi que le texte soit altéré et qu'il faille lire coanéa, ses sacrificateurs, et non banéa, ses fils.
  • 24.10 Jusqu'à ce qu'on eut fini. Ces mots peuvent avoir différents sens : jusqu'à ce que chacun eût donné; jusqu'à ce que les travaux fussent finis; ou jusqu'à ce que la caisse fût pleine. Ce dernier sens serait favorisé par le verset 11.
  • 24.12 Au directeur. A moins d'admettre qu'il y avait un directeur suprême à la tête de tous les travaux, il faut entendre le singulier dans le sens collectif, ou bien introduire ici le pluriel d'après 2Rois 12.11.
  • 24.14 Et on en fit des ustensiles semble contredire 2Rois 12.13. Mais comparez la note de ce passage.
    14 à 22 n'a pas de parallèle dans 2 Rois.
  • 24.15 Cent trente ans. Il devait, d'après cette indication, y avoir une très forte disproportion d'âge entre Jéhojada et sa femme, fille de Joram (2Chroniques 22.11), qui pouvait avoir 25 ans au plus à l'époque de la mort d'Achazia. tandis que Jéhojada devait être plus que nonagénaire à ce moment-là. Mais une telle différence d'âge n'a rien de contraire aux usages de l'Orient. Jéhoséba n'était sans doute pas la première femme de Jéhojada.
  • 24.16 Ces honneurs contrastent avec le sort de son fils Zacharie et aussi avec celui du meurtrier de Zacharie (versets 22 et 25).
  • 24.17 Et se prosternèrent : pour demander la réintroduction du culte de Baal (verset 18).
  • 24.21 21 et 22Matthieu 23.35 et Luc 11.51 précisent le lieu du meurtre : dans le parvis des prêtres, entre le temple et l'autel. Dans Matthieu, Zacharie est appelé fils de Barachie, tandis que d'après notre récit il est fils de Jéhojada. On explique quelquefois cette différence en disant que Zacharie était le petit-fils de Jéhojada, et que 2 Chroniques passe sous silence le nom de son père Barachie, comme trop peu connu, tandis que ce nom, conservé par la tradition, reparaît dans Matthieu. Mais c'est là une hypothèse sans fondement et il serait bien étonnant que ce nom, omis par 2 Chroniques, eût survécu si longtemps. Il faut plutôt admettre une inadvertance de l'évangéliste qui a confondu notre Zacharie avec le prophète post-exilique du même nom, lequel était beaucoup plus connu et était fils de Barachie (Zacharie 1.1).
  • 24.23 23 à 27 Comparez 2Rois 12.17-21 et les notes.
    Quand l'année fut révolue, c'est-à-dire un an après le meurtre de Zacharie. 2 Rois dit seulement : alors.
    Parmi le peuple : le peuple lui-même fut épargné; seuls, ses chefs, coupables de la réintroduction de l'idolâtrie (versets 17), furent mis à mort.
    Tout leur butin, c'est-à-dire les objets sacrés, ainsi que l'or des trésors du temple et du palais que, d'après 2 Rois Joas livra à Hazaël pour que ses troupes se retirassent de Jérusalem.
  • 24.24 Parce qu'ils avaient abandonné l'Eternel. Comparez Deutéronome 28.25; 32.30.
    Firent justice de Joas. Il fut sans doute grièvement blessé lui-même, comme cela semble résulter du verset 25.
  • 24.25 Des fils. A moins qu'on ne lise du fils avec les Septante et la Vulgate, comme au versets 22, il faut admettre que nous avons ici un pluriel emphatique, qui n'implique rien sur le nombre des victimes, mais qui indique seulement que Joas a mis la main sur les enfants de ses bienfaiteurs.
  • 24.26 Les noms des conspirateurs sont un peu différents dans 2 Rois.
  • 24.27 Le Midrasch du livre des Rois. Voir Introduction, 13.22.