Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Comparer 2 Samuel 23

La versification des traductions pouvant varier, l'alignement ne correspond parfois pas à la même phrase.

2S 23 (Segond 1910)

   1 Voici les dernières paroles de David. Parole de David, fils d'Isaï, Parole de l'homme haut placé, De l'oint du Dieu de Jacob, Du chantre agréable d'Israël. 2 L'esprit de l'Éternel parle par moi, Et sa parole est sur ma langue. 3 Le Dieu d'Israël a parlé, Le rocher d'Israël m'a dit: Celui qui règne parmi les hommes avec justice, Celui qui règne dans la crainte de Dieu, 4 Est pareil à la lumière du matin, quand le soleil brille Et que la matinée est sans nuages ; Ses rayons après la pluie font sortir de terre la verdure. 5 N'en est-il pas ainsi de ma maison devant Dieu, Puisqu'il a fait avec moi une alliance éternelle, En tous points bien réglée et offrant pleine sécurité ? Ne fera-t-il pas germer tout mon salut et tous mes désirs ? 6 Mais les méchants sont tous comme des épines que l'on rejette, Et que l'on ne prend pas avec la main ; 7 Celui qui les touche s'arme d'un fer ou du bois d'une lance, Et on les brûle au feu sur place.
   8 Voici les noms des vaillants hommes qui étaient au service de David. Joscheb Basschébeth, le Tachkemonite, l'un des principaux officiers. Il brandit sa lance sur huit cents hommes, qu'il fit périr en une seule fois. 9 Après lui, Éléazar, fils de Dodo, fils d'Achochi. Il était l'un des trois guerriers qui affrontèrent avec David les Philistins rassemblés pour combattre, tandis que les hommes d'Israël se retiraient sur les hauteurs. 10 Il se leva, et frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main fût lasse et qu'elle restât attachée à son épée. L'Éternel opéra une grande délivrance ce jour-là. Le peuple revint après Éléazar, seulement pour prendre les dépouilles. 11 Après lui, Schamma, fils d'Agué, d'Harar. Les Philistins s'étaient rassemblés à Léchi. Il y avait là une pièce de terre remplie de lentilles ; et le peuple fuyait devant les Philistins. 12 Schamma se plaça au milieu du champ, le protégea, et battit les Philistins. Et l'Éternel opéra une grande délivrance. 13 Trois des trente chefs descendirent au temps de la moisson et vinrent auprès de David, dans la caverne d'Adullam, lorsqu'une troupe de Philistins était campée dans la vallée des Rephaïm. 14 David était alors dans la forteresse, et il y avait un poste de Philistins à Bethléhem. 15 David eut un désir, et il dit: Qui me fera boire de l'eau de la citerne qui est à la porte de Bethléhem ? 16 Alors les trois vaillants hommes passèrent au travers du camp des Philistins, et puisèrent de l'eau de la citerne qui est à la porte de Bethléhem. Ils l'apportèrent et la présentèrent à David ; mais il ne voulut pas la boire, et il la répandit devant l'Éternel. 17 Il dit: Loin de moi, ô Éternel, la pensée de faire cela ! Boirais-je le sang de ces hommes qui sont allés au péril de leur vie ? Et il ne voulut pas la boire. Voilà ce que firent ces trois vaillants hommes. 18 Abischaï, frère de Joab, fils de Tseruja, était le chef des trois. Il brandit sa lance sur trois cents hommes, et les tua ; et il eut du renom parmi les trois. 19 Il était le plus considéré des trois, et il fut leur chef ; mais il n'égala pas les trois premiers. 20 Benaja, fils de Jehojada, fils d'un homme de Kabtseel, rempli de valeur et célèbre par ses exploits. Il frappa les deux lions de Moab. Il descendit au milieu d'une citerne, où il frappa un lion, un jour de neige. 21 Il frappa un Égyptien d'un aspect formidable et ayant une lance à la main ; il descendit contre lui avec un bâton, arracha la lance de la main de l'Égyptien, et s'en servit pour le tuer. 22 Voilà ce que fit Benaja, fils de Jehojada ; et il eut du renom parmi les trois vaillants hommes. 23 Il était le plus considéré des trente ; mais il n'égala pas les trois premiers. David l'admit dans son conseil secret. 24 Asaël, frère de Joab, du nombre des trente. Elchanan, fils de Dodo, de Bethléhem. 25 Schamma, de Harod. Élika, de Harod. 26 Hélets, de Péleth. Ira, fils d'Ikkesch, de Tekoa. 27 Abiézer, d'Anathoth. Mebunnaï, de Huscha. 28 Tsalmon, d'Achoach. Maharaï, de Nethopha. 29 Héleb, fils de Baana, de Nethopha. Ittaï, fils de Ribaï, de Guibea des fils de Benjamin. 30 Benaja, de Pirathon. Hiddaï, de Nachalé Gaasch. 31 Abi Albon, d'Araba. Azmaveth, de Barchum. 32 Eliachba, de Schaalbon. Bené Jaschen. Jonathan. 33 Schamma, d'Harar. Achiam, fils de Scharar, d'Arar. 34 Éliphéleth, fils d'Achasbaï, fils d'un Maacathien. Éliam, fils d'Achitophel, de Guilo. 35 Hetsraï, de Carmel. Paaraï, d'Arab. 36 Jigueal, fils de Nathan, de Tsoba. Bani, de Gad. 37 Tsélek, l'Ammonite. Naharaï, de Beéroth, qui portait les armes de Joab, fils de Tseruja. 38 Ira, de Jéther. Gareb, de Jéther. 39 Urie, le Héthien. En tout, trente-sept.

2S 23 (Annotée Neuchâtel)

   1 Voici les dernières paroles de David :
Oracle de David, fils d'Isaï,
Oracle de l'homme haut élevé,
De l'oint du Dieu de Jacob,
Du doux chantre d'Israël :
   2 L'Esprit de l'Eternel a parlé par moi,
Et sa parole est sur mes lèvres.
   3 Le Dieu d'Israël a parlé,
Le Rocher d'Israël m'a dit :
Un dominateur juste sur les hommes,
Un dominateur dans la crainte de Dieu !
   4 C'est comme quand, à la lumière du matin, le soleil resplendit ;
Un matin sans nuage !
   5 De son éclat après la pluie l'herbe [sort], de la terre.
N'en est-il pas ainsi de ma maison devant Dieu ?
Car il a établi pour, moi une alliance éternelle,
Bien ordonnée de tous points et bien gardée !
Ne fera-t-il donc pas germer tout mon salut et tout ce que je désire ?
   6 Mais les pervers sont tous comme des épines que l'on jette ;
On ne les prend pas avec la main.
   7 L'homme qui y touche se munit d'un fer et d'un bois de lance,
Et on les brûle complètement sur place.
   8 Voici les noms des vaillants hommes de David :
Joseb Bassébeth, le Tachkémonite, chef des officiers ; il brandit sa lance sur huit cents hommes tués dans une seule rencontre. 9 Après lui, Eléazar, fils de Dodo, fils d'Achochi. Il était l'un des trois guerriers qui accompagnaient David, lorsqu'ils défièrent les Philistins qui étaient assemblés là pour combattre, et que les hommes d'Israël gagnaient les hauteurs. 10 Il se leva et frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main fut lasse et qu'elle resta attachée à son épée. Et l'Eternel opéra une grande délivrance en ce jour-là ; le peuple revint à sa suite, mais seulement pour piller. 11 Après lui Samma, fils d'Agué, de Harar. Les Philistins s'étaient assemblés en troupe ; il y avait là une pièce de terre remplie de lentilles, et le peuple fuyait devant les Philistins. 12 Il se plaça au milieu du champ et le défendit, et frappa les Philistins, et l'Eternel opéra une grande délivrance. 13 Et trois d'entre les trente chefs, descendirent au temps de la moisson et vinrent vers David, à la caverne d'Adullam, tandis qu'une troupe de Philistins était campée dans la vallée des Réphaïm. 14 David était alors dans la forteresse, et il y avait en même temps un poste de Philistins à Bethléem. 15 Et David eut un désir, et dit. Qui me fera boire de l'eau de la citerne qui est à la porte de Bethléem ? 16 Alors les trois vaillants hommes passèrent au travers du camp des Philistins, et puisèrent de l'eau de la citerne qui est à la porte de Bethléem ; ils l'apportèrent et la présentèrent à David ; mais il ne voulut pas la boire, et il en fit une libation à l'Eternel, 17 et il dit : Loin de moi, ô Eternel, de faire cela ! N'est-ce pas le sang de ces hommes qui sont allés au péril de leur vie ? Et il ne voulut pas la boire. Voilà ce que firent les trois vaillants hommes. 18 Et Abisaï, frère de Joab, fils de Tséruja, était chef des officiers. Il brandit sa lance sur trois cents hommes tués ; et il eut du renom parmi les trois. 19 Il était plus considéré que les trente et, il fut leur chef, mais il n'égala pas les trois. 20 Et Bénaïa, fils de Jéhojada, fils d'un homme vaillant, grand en exploits, de Kabtséel, frappa les deux lions de Dieu de Moab ; et il descendit et frappa un lion dans une citerne, par un jour de neige. 21 C'est lui aussi qui frappa un Egyptien d'un aspect redoutable et qui avait une lance à la main ; il descendit vers lui avec un bâton, arracha la lance de la main de l'Egyptien et le tua avec sa lance. 22 Voilà ce que fit Bénaïa, fils de Jéhojada ; et il eut du renom parmi les trois hommes forts. 23 Il était plus considéré que les trente, mais il n'égala pas les trois. David lui donna une place dans son conseil.
   24 Asaël, frère de Joab, était des trente ;
Elchanan, fils de Dodo, de Bethléem ; 25 Samma, de Harod ; Elika, de Harod ; 26 Hélets, de Pélet ; Ira, fils d'Ikkesch, de Thékoa ; 27 Abiézer, d'Anathoth ; Mébunnaï, de Husa ; 28 Tsalmon, d'Achoach ; Maharaï, de Nétopha ;
   29 Héleb, fils de Baana, de Nétopha ;
Itthaï, fils de Ribaï, de Guibéa des fils de Benjamin ; 30 Bénaïa, de Pirathon ; Hiddaï, de Nahalé-Gaas ; 31 Abi-Albon, d'Araba ; Azmaveth, de Bahurim ; 32 Eliachba, de Saalbon ; Bené-Jaschen, Jonathan ; 33 Samma, de Harar ; Achiam, fils de Sarar, d'Arar ; 34 Eliphéleth, fils d'Achasbaï, fils du Maacathien ; Eliam, fils d'Ahithophel, de Guilo ; 35 Hetsro, de Carmel ; Paaraï, d'Arab ; 36 Jigal, fils de Nathan, de Tsoba ; Bani, de Gad ; 37 Tsélek, d'Ammon ; Naharaï, de Bééroth, qui portaient les armes de Joab, fils de Tséruja ; 38 Ira, de Jéther ; Gareb, de Jéther ;
   39 Urie, le Héthien.
En tout, trente-sept.