Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Comparer Esaïe 20

La versification des traductions pouvant varier, l'alignement ne correspond parfois pas à la même phrase.

Es 20 (Segond 1910)

   1 L'année où Tharthan, envoyé par Sargon, roi d'Assyrie, vint assiéger Asdod et s'en empara, 2 en ce temps-là l'Éternel adressa la parole à Ésaïe, fils d'Amots, et lui dit: Va, détache le sac de tes reins et ôte tes souliers de tes pieds. Il fit ainsi, marcha nu et déchaussé. 3 Et l'Éternel dit: De même que mon serviteur Ésaïe marche nu et déchaussé, ce qui sera dans trois ans un signe et un présage pour l'Égypte et pour l'Éthiopie, 4 de même le roi d'Assyrie emmènera de l'Égypte et de l'Éthiopie captifs et exilés les jeunes hommes et les vieillards, nus et déchaussés, et le dos découvert, à la honte de l'Égypte. 5 Alors on sera dans l'effroi et dans la confusion, à cause de l'Éthiopie en qui l'on avait mis sa confiance, et de l'Égypte dont on se glorifiait. 6 Et les habitants de cette côte diront en ce jour: Voilà ce qu'est devenu l'objet de notre attente, sur lequel nous avions compté pour être secourus, pour être délivrés du roi d'Assyrie ! Comment échapperons-nous ?

Es 20 (Annotée Neuchâtel)

   1 L'année où Tharthan, envoyé par Sargon, roi d'Assyrie, vint contre Asdod et assiégea Asdod et la prit, 2 en ce temps-là l'Eternel parla par Esaïe, fils d'Amots, en lui disant : Va, détache le sac qui est sur tes reins, et ôte les sandales de tes pieds. Et il fit ainsi, marchant nu et déchaussé. 3 Et l'Eternel dit : De même que mon serviteur Esaïe a marché nu et déchaussé pendant trois ans, comme signe et présage pour l'Egypte et pour l'Ethiopie, 4 ainsi le roi d'Assyrie emmènera les captifs de l'Egypte et les prisonniers de l'Ethiopie, jeunes gens et vieillards, nus et déchaussés et les reins découverts, à la honte de l'Egypte. 5 Et ils trembleront et seront confus à cause de l'Ethiopie, leur espoir, et de l'Egypte, dont ils se glorifiaient ; 6 et l'habitant de cette île dira en ce jour-là : Voilà où en est réduit celui en qui nous espérions, auprès de qui nous avions fui pour être secourus, pour être délivrés des mains du roi d'Assyrie ! Et nous, comment échapperons-nous ?