Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Comparer Esaïe 33

La versification des traductions pouvant varier, l'alignement ne correspond parfois pas à la même phrase.

Es 33 (Segond 1910)

   1 Malheur à toi qui ravages, et qui n'as pas été ravagé ! Qui pilles, et qu'on n'a pas encore pillé ! Quand tu auras fini de ravager, tu seras ravagé ; Quand tu auras achevé de piller, on te pillera. 2 Éternel, aie pitié de nous ! Nous espérons en toi. Sois notre aide chaque matin, Et notre délivrance au temps de la détresse ! 3 Quand ta voix retentit, Les peuples fuient ; Quand tu te lèves, Les nations se dispersent. 4 On moissonne votre butin, Comme moissonne la sauterelle ; On se précipite dessus, Comme se précipitent les sauterelles. 5 L'Éternel est élevé, Car il habite en haut ; Il remplit Sion De droiture et de justice. 6 Tes jours seront en sûreté ; La sagesse et l'intelligence sont une source de salut ; La crainte de l'Éternel, C'est là le trésor de Sion. 7 Voici, les héros Poussent des cris au dehors ; Les messagers de paix Pleurent amèrement. 8 Les routes sont désertes ; On ne passe plus dans les chemins. Il a rompu l'alliance, il méprise les villes, Il n'a de respect pour personne. 9 Le pays est dans le deuil, dans la tristesse ; Le Liban est confus, languissant ; Le Saron est comme un désert ; Le Basan et le Carmel secouent leur feuillage. 10 Maintenant je me lèverai, Dit l'Éternel, Maintenant je serai exalté, Maintenant je serai élevé. 11 Vous avez conçu du foin, Vous enfanterez de la paille ; Votre souffle, C'est un feu qui vous consumera. 12 Les peuples seront Des fournaises de chaux, Des épines coupées Qui brûlent dans le feu.
   13 Vous qui êtes loin, écoutez ce que j'ai fait ! Et vous qui êtes près, sachez quelle est ma puissance ! 14 Les pécheurs sont effrayés dans Sion, Un tremblement saisit les impies: Qui de nous pourra rester auprès d'un feu dévorant ? Qui de nous pourra rester auprès de flammes éternelles ? - 15 Celui qui marche dans la justice, Et qui parle selon la droiture, Qui méprise un gain acquis par extorsion, Qui secoue les mains pour ne pas accepter un présent, Qui ferme l'oreille pour ne pas entendre des propos sanguinaires, Et qui se bande les yeux pour ne pas voir le mal, 16 Celui-là habitera dans des lieux élevés ; Des rochers fortifiés seront sa retraite ; Du pain lui sera donné, De l'eau lui sera assurée. 17 Tes yeux verront le roi dans sa magnificence, Ils contempleront le pays dans toute son étendue. 18 Ton coeur se souviendra de la terreur: Où est le secrétaire, où est le trésorier ? Où est celui qui inspectait les tours ? 19 Tu ne verras plus le peuple audacieux, Le peuple au langage obscur qu'on n'entend pas, A la langue barbare qu'on ne comprend pas. 20 Regarde Sion, la cité de nos fêtes ! Tes yeux verront Jérusalem, séjour tranquille, Tente qui ne sera plus transportée, Dont les pieux ne seront jamais enlevés, Et dont les cordages ne seront point détachés. 21 C'est là vraiment que l'Éternel est magnifique pour nous: Il nous tient lieu de fleuves, de vastes rivières, Où ne pénètrent point de navires à rames, Et que ne traverse aucun grand vaisseau. 22 Car l'Éternel est notre juge, L'Éternel est notre législateur, L'Éternel est notre roi: C'est lui qui nous sauve. 23 Tes cordages sont relâchés ; Ils ne serrent plus le pied du mât et ne tendent plus les voiles. Alors on partage la dépouille d'un immense butin ; Les boiteux même prennent part au pillage: 24 Aucun habitant ne dit: Je suis malade ! Le peuple de Jérusalem reçoit le pardon de ses iniquités.

Es 33 (Annotée Neuchâtel)

   1 Malheur à toi, dévastateur, qui n'as pas encore été dévasté ; perfide, qui n'as pas encore été traité perfidement ! Sitôt que tu auras fini de dévaster, tu seras dévasté ; sitôt que tu auras achevé tes perfidies, on te traitera avec perfidie. 2 Eternel, fais-nous grâce ; c'est à toi que nous nous attendons ! Sois leur bras chaque matin, et notre délivrance au temps de la détresse. 3 A ta voix tonnante les peuples ont fui ; quand tu t'es levé, les nations se sont dispersées. 4 Votre butin sera ramassé comme ramasse la sauterelle ; on se précipitera dessus comme se précipite un essaim de sauterelles. 5 L'Eternel s'est élevé ; car il habite en-haut ; il a rempli Sion d'équité et de justice. 6 Tes jours seront assurés ; tu auras en abondance salut, sagesse et connaissance, la crainte de l'Eternel, c'est là le trésor de Juda. 7 Voici, leurs héros crient dans les rues ; les messagers de paix pleurent amèrement ; 8 les routes sont désertes ; il n'y a plus de passants sur les chemins ; il a rompu le traité, méprisé les villes, dédaigné les hommes ; 9 le pays est en deuil et languit ; le Liban est confus et flétri ; Saron est devenu comme une steppe ; Basan et Carmel perdent leur feuillage. 10 Maintenant je me lèverai, dit l'Eternel ; maintenant je me redresserai ; maintenant je serai haut élevé ! 11 Vous concevrez de la balle, et vous enfanterez du chaume ; votre souffle est le feu qui vous dévorera ! 12 Et les peuples seront des brasiers à chaux, des épines coupées, que l'on brûle au feu.
   13 Vous qui êtes éloignés, écoutez ce que j'ai fait ; et vous qui êtes près, connaissez ma force ! 14 Les pécheurs ont tremblé en Sion, et l'effroi a saisi les profanateurs : Qui de nous séjournera dans le feu dévorant ? qui de nous séjournera dans les flammes éternelles ? 15 Celui qui marche dans la justice et qui parle avec droiture ; qui rejette les gains extorqués, qui secoue ses mains pour ne point prendre de présent ; qui ferme son oreille aux propos de sang et qui bouche ses yeux pour ne point voir le mal. 16 Celui-là habitera dans des lieux élevés ; la forteresse du rocher est sa retraite ; son pain lui est donné, et ses eaux lui sont assurées. 17 Tes yeux contempleront le roi dans sa beauté ; ils verront une terre ouverte au loin. 18 Ton coeur se rappellera ses terreurs : Où est celui qui nous taxait ? où celui qui tenait la balance ? où celui qui comptait les tours ? 19 Tu ne verras plus le peuple insolent, le peuple au langage obscur et qu'on n'entend pas, qui bégaie une langue qu'on ne comprend point. 20 Regarde Sion, la ville de nos assemblées ; que tes yeux voient Jérusalem, séjour assuré, tente qui ne sera point transportée, dont les pieux ne seront jamais arrachés, et dont aucun des cordages ne sera enlevé. 21 Car c'est là que l'Eternel est puissant en notre faveur ; il nous tient lieu de rivières, de larges fleuves ; aucun navire à rames ne s'y risquera, et les vaisseaux de guerre n'y pénétreront point. 22 Car l'Eternel est notre juge ; l'Eternel est notre législateur ; l'Eternel est notre roi ; c'est lui qui nous sauvera ! 23 Tes cordages sont relâchés ; ils ne tiendront plus le mât ferme sur sa base et le pavillon déployé, on partage alors les dépouilles d'un grand butin ; les boiteux mêmes prennent part au pillage ; 24 et aucun des habitants ne dira : Je suis malade ! Au peuple qui demeure en Sion son iniquité est pardonnée !