Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Comparer Jérémie 15

La versification des traductions pouvant varier, l'alignement ne correspond parfois pas à la même phrase.

Jr 15 (Segond 1910)

   1 L'Éternel me dit: Quand Moïse et Samuel se présenteraient devant moi, Je ne serais pas favorable à ce peuple. Chasse-le loin de ma face, qu'il s'en aille ! 2 Et s'ils te disent: Où irons-nous ? Tu leur répondras: Ainsi parle l'Éternel: A la mort ceux qui sont pour la mort, A l'épée ceux qui sont pour l'épée, A la famine ceux qui sont pour la famine, A la captivité ceux qui sont pour la captivité ! 3 J'enverrai contre eux quatre espèces de fléaux, dit l'Éternel, L'épée pour les tuer, Les chiens pour les traîner, Les oiseaux du ciel et les bêtes de la terre Pour les dévorer et les détruire. 4 Je les rendrai un objet d'effroi pour tous les royaumes de la terre, A cause de Manassé, fils d'Ézéchias, roi de Juda, Et de tout ce qu'il a fait dans Jérusalem. 5 Qui aura pitié de toi, Jérusalem, Qui te plaindra ? Qui ira s'informer de ton état ? 6 Tu m'as abandonné, dit l'Éternel, tu es allée en arrière ; Mais j'étends ma main sur toi, et je te détruis, Je suis las d'avoir compassion. 7 Je les vanne avec le vent aux portes du pays ; Je prive d'enfants, je fais périr mon peuple, Qui ne s'est pas détourné de ses voies. 8 Ses veuves sont plus nombreuses que les grains de sable de la mer ; J'amène sur eux, sur la mère du jeune homme, Le dévastateur en plein midi ; Je fais soudain tomber sur elle l'angoisse et la terreur. 9 Celle qui avait enfanté sept fils est désolée, Elle rend l'âme ; Son soleil se couche quand il est encore jour ; Elle est confuse, couverte de honte. Ceux qui restent, je les livre à l'épée devant leurs ennemis, Dit l'Éternel.
   10 Malheur à moi, ma mère, de ce que tu m'as fait naître Homme de dispute et de querelle pour tout le pays ! Je n'emprunte ni ne prête, Et cependant tous me maudissent. 11 L'Éternel dit: Certes, tu auras un avenir heureux ; Certes, je forcerai l'ennemi à t'adresser ses supplications, Au temps du malheur et au temps de la détresse. 12 Le fer brisera-t-il le fer du septentrion et l'airain ? 13 Je livre gratuitement au pillage tes biens et tes trésors, A cause de tous tes péchés, sur tout ton territoire. 14 Je te fais passer avec ton ennemi dans un pays que tu ne connais pas, Car le feu de ma colère s'est allumé, Il brûle sur vous.
   15 Tu sais tout, ô Éternel, souviens-toi de moi, ne m'oublie pas, Venge-moi de mes persécuteurs ! Ne m'enlève pas, tandis que tu te montres lent à la colère ! Sache que je supporte l'opprobre à cause de toi. 16 J'ai recueilli tes paroles, et je les ai dévorées ; Tes paroles ont fait la joie et l'allégresse de mon coeur ; Car ton nom est invoqué sur moi, Éternel, Dieu des armées ! 17 Je ne me suis point assis dans l'assemblée des moqueurs, afin de m'y réjouir ; Mais à cause de ta puissance, je me suis assis solitaire, Car tu me remplissais de fureur. 18 Pourquoi ma souffrance est-elle continuelle ? Pourquoi ma plaie est-elle douloureuse, et ne veut-elle pas se guérir ? Serais-tu pour moi comme une source trompeuse, Comme une eau dont on n'est pas sûr ? 19 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel: Si tu te rattaches à moi, je te répondrai, et tu te tiendras devant moi ; Si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est vil, tu seras comme ma bouche. C'est à eux de revenir à toi, Mais ce n'est pas à toi de retourner vers eux. 20 Je te rendrai pour ce peuple comme une forte muraille d'airain ; Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas ; Car je serai avec toi pour te sauver et te délivrer, Dit l'Éternel. 21 Je te délivrerai de la main des méchants, Je te sauverai de la main des violents.

Jr 15 (Annotée Neuchâtel)

   1 Et l'Eternel me dit : Quand Moïse et Samuel se tiendraient devant moi, mon âme ne reviendrait pas vers ce peuple ; chasse-les de devant ma face et qu'ils partent ! 2 Et s'ils te disent : Où irons-nous ? tu leur diras : Ainsi parle l'Eternel : Celui qui est pour la mort, à la mort ; celui qui est pour l'épée, à l'épée ; celui qui est pour la famine, à la famine, et celui qui est pour la captivité, à la captivité. 3 Et j'enverrai sur eux quatre familles, dit l'Eternel : l'épée pour tuer, les chiens pour déchirer, les oiseaux des cieux et les bêtes de la terre pour dévorer et pour détruire. 4 Et je les livrerai aux outrages de tous les royaumes de la terre, à cause de Manassé, fils d'Ezéchias, roi de Juda, pour tout ce qu'il a fait dans Jérusalem. 5 Qui donc aura pitié de toi, Jérusalem ? qui s'émouvra pour toi qui se détournera de sa route pour s'informer de ton état ? 6 Tu m'as repoussé, dit l'Eternel, pour te retirer en arrière, et j'ai étendu ma main sur toi pour te faire périr ; je suis las de me repentir. 7 Je les vannerai avec le van aux portes de la terre, je les priverai d'enfants, je ferai périr mon peuple ; ils ne reviennent pas de leurs voies ! 8 Ses veuves seront plus nombreuses devant moi que le sable de la mer. Je susciterai contre eux, sur la mère du jeune homme, le dévastateur en plein midi ; je ferai fondre subitement sur elle l'angoisse et l'épouvante. 9 La mère de sept fils s'affaisse ; elle rend l'âme ; son soleil se couche pendant qu'il est jour encore ; elle est confuse, couverte de honte. Et leurs restes, je les livrerai à l'épée de leurs ennemis, dit l'Eternel.
   10 Malheur à moi, ô ma mère, parce que tu m'as enfanté, moi, homme de contestations, homme de querelles pour tout le pays ! Je n'ai rien prêté et ils ne m'ont rien prêté, et tous me maudissent ! 11 L'Eternel a dit : Si je ne t'affermis pas pour ton bien ; si je ne t'amène ton ennemi en suppliant au temps du malheur et au temps de la détresse... ! 12 Le fer brisera-t-il le fer du nord et l'airain ? 13 Je livrerai tes biens et tes trésors au pillage, sans paiement, et pour tous tes péchés et dans toutes tes frontières ; 14 et je les ferai passer avec tes ennemis dans un pays que tu ne connais pas ; car un feu s'est allumé dans mes narines ; il brûlera sur vous.
   15 Tu le sais, ô Eternel ! Souviens-toi de moi, visite-moi et venge-moi de mes persécuteurs ; à force de modérer ton courroux, ne m'emporte pas ; sache que c'est pour toi que je porte l'opprobre ! 16 Dès que tes paroles se sont trouvées, je les ai mangées : tes paroles sont devenues ma joie et l'allégresse de mon coeur, parce que ton nom a été invoqué sur moi, Eternel, Dieu des armées ! 17 Je ne me suis pas assis dans le cercle des rieurs et je ne m'y suis point égayé ; sous ta main, je me suis assis solitaire, car tu m'avais rempli de courroux. 18 Pourquoi ma souffrance est-elle continuelle, ma plaie douloureuse ? Elle refuse de guérir. Tu es donc pour moi comme une source tarie, comme des eaux qui trompent. 19 C'est pourquoi l'Eternel parle ainsi : Si tu reviens à moi, je te ramènerai, tu te tiendras devant ma face ; et si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est vil, tu seras comme ma bouche ; ils reviendront à toi et tu ne retourneras pas vers eux. 20 Et je ferai de toi, pour ce peuple, une muraille d'airain, fortifiée ; ils te feront la guerre et ils ne pourront rien sur toi, car je serai avec toi pour te secourir et te délivrer, a dit l'Eternel. 21 Je te délivrerai de la main des méchants, et je te rachèterai de la main des violents.