Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Comparer Psaumes 127

La versification des traductions pouvant varier, l'alignement ne correspond parfois pas à la même phrase.

Ps 127 (Segond 1910)

   1 Cantique des degrés. De Salomon. Si l'Éternel ne bâtit la maison, Ceux qui la bâtissent travaillent en vain ; Si l'Éternel ne garde la ville, Celui qui la garde veille en vain. 2 En vain vous levez-vous matin, vous couchez-vous tard, Et mangez-vous le pain de douleur ; Il en donne autant à ses bien-aimés pendant leur sommeil. 3 Voici, des fils sont un héritage de l'Éternel, Le fruit des entrailles est une récompense. 4 Comme les flèches dans la main d'un guerrier, Ainsi sont les fils de la jeunesse. 5 Heureux l'homme qui en a rempli son carquois ! Ils ne seront pas confus, Quand ils parleront avec des ennemis à la porte.

Ps 127 (Annotée Neuchâtel)

   1 Cantique des pèlerinages. De Salomon.
Si l'Eternel ne bâtit la maison,
Ceux qui la bâtissent se fatiguent en vain ;
Si l'Eternel ne garde la ville,
La garde veille en vain.
   2 En vain vous vous levez matin,
Vous vous couchez tard,
Vous mangez un pain de labeur !
Il en donne tout autant à son bien-aimé pendant son sommeil !
   3 Voici, des fils sont un héritage de l'Eternel,
Le fruit du sein maternel est une récompense.
   4 Comme des flèches dans la main d'un homme fort,
Tels sont les fils de la jeunesse ;
   5 Heureux l'homme qui en a plein son carquois !
Ils ne seront pas confus,
Quand ils parleront avec des ennemis à la porte.