Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Les Portes d'Or de la Prière Exaucée
2. Les Portes d'Or de la Prière Exaucée

Auteur :
Type : Livre en ligne
Thème : La prière
Source : Carnets Croire & Servir
Réf./Date source : 38
  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire :
  1. Les Portes d'Or de la Prière Exaucée
  2. Les Portes d'Or de la Prière Exaucée
  3. En quoi consiste cette bénédiction
  4. Comment le privilège de la puissance dans la prière peut-il être obtenu ?
  5. Pourquoi ce privilège est ainsi obtenu
  6. La Prière Exaucée : Conclusion

Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.
Jean 15 : 7

Les croyants ne sont pas enrichis d'un seul coup de tous les dons de la grâce.

Lorsque nous venons au Christ, nous sommes sauvés par une véritable union avec lui ; mais c'est en demeurant dans cette union que nous acquérons progressivement la pureté, la joie, la puissance, la félicité, qui sont rassemblées en lui pour son peuple.

Voyez comment notre Seigneur établit cela quand il parle aux Juifs croyants dans le chapitre huitième de l'Evangile selon saint Jean, versets 31 et 32 : « Si vous demeurez dans ma parole, leur dit-il, vous êtes véritablement mes disciples ; vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira

Nous ne connaissons pas toute la vérité en une fois : nous ne l'apprenons qu'en demeurant en Jésus.

La persévérance dans la grâce est la méthode progressive par laquelle nous apprenons la vérité.

Le pouvoir émancipateur de cette vérité est réalisé également d'une manière graduelle : « La vérité vous affranchira. » Nos chaînes, les unes après les autres, se rompent, et nous devenons de plus en plus libres.

Vous qui êtes nouvellement nés à la vie divine, vous pouvez vous réjouir de ce qu'il y a quelque chose de meilleur encore pour vous ; vous n'avez pas encore reçu la pleine récompense de votre foi. Le meilleur est à venir. Vous aurez des joies plus grandes à mesure que vous gravirez la colline de l'expérience spirituelle. Si vous demeurez en Christ, vous aurez une confiance plus ferme, une joie plus intense, une stabilité plus grande, une communion plus intime avec Jésus, et des délices plus profondes dans le Seigneur notre Dieu. L'enfance est sujette à maintes maladies dont les adultes sont exempts : il en est de même dans la vie spirituelle.

Il y a divers degrés de hauteur spirituelle parmi les croyants et le Sauveur ici nous incite à atteindre une haute position en mentionnant un certain privilège qui n'est pas pour tous ceux qui disent être en Christ, mais seulement pour ceux qui demeurent en lui. Chaque croyant devrait être un demeurant en lui ; mais la plupart sont à peine gagnés à son nom.

Jésus dit : « Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez et cela vous sera accordé »1.

Nous devons vivre avec le Christ pour le connaître, et plus longtemps vous vivrez avec lui, plus vous l'admirerez et l'adorerez ; et aussi plus vous recevrez de lui-même grâce sur grâce. Sans doute il est béni en Christ, celui qui n'est à lui que depuis un mois ; mais ces enfants dans la foi peuvent à peine dire combien Jésus est précieux pour ceux dont la vie avec lui atteint presque un demi-siècle ! Jésus, dans l'estime de ceux qui demeurent en lui, leur devient de plus en plus doux et cher, plus beau et plus aimable, de jour en jour, non pas qu'il devienne meilleur lui-même, car il est parfait ; mais du fait que nous le connaissons mieux, nous apprécions plus complètement son excellence sans pareille. Puissions-nous croître sans cesse en Celui qui est notre Chef, afin que nous puissions l'apprécier de plus en plus !

J'attire votre attention la plus sérieuse sur notre texte, vous priant de considérer avec moi trois questions :

1° En quoi consiste cette bénédiction spéciale : « Vous demanderez tout ce que vous voudrez et cela vous sera donné » ?

2° Comment on obtient cette bénédiction.

3° Pourquoi elle est obtenue de cette manière. Il doit y avoir une raison pour les conditions données comme nécessaires pour obtenir la promesse de la puissance dans la prière. Oh ! que l'onction du Saint-Esprit qui demeure sur nous rende ce sujet profitable pour nos âmes !


1 Jean 15 :7

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères