Job 1 (Martin)

Afflictions de Job et sa patience.

   1 Il y avait au pays de Huts un homme appelé Job ; et cet homme était intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. 2 Il eut sept fils et trois filles. 3 Et son bétail était de sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs, et cinq cents ânesses, avec un grand nombre de serviteurs ; tellement que cet homme était le plus puissant de tous les Orientaux.
   4 Or ses fils allaient et faisaient des festins les uns chez les autres chacun à son jour, et ils envoyaient convier leurs trois soeurs pour manger et boire avec eux. 5 Puis quand le tour des jours de leurs festins était achevé, Job envoyait vers eux, et les sanctifiait, et se levant de bon matin, il offrait des holocaustes selon le nombre de ses enfants ; car Job disait : Peut-être que mes enfants auront péché, et qu'ils auront blasphémé contre Dieu dans leurs coeurs. Et Job en usait toujours ainsi.
   6 Or il arriva un jour que les enfants de Dieu vinrent se présenter devant l'Eternel, et que Satan aussi entra parmi eux. 7 L'Eternel dit à Satan : D'où viens-tu ? Et Satan répondit à l'Eternel, en disant : Je viens de courir çà et là par la terre, et de m'y promener. 8 Et l'Eternel lui dit : N'as-tu point considéré mon serviteur Job, qui n'a point d'égal sur la terre ; homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal ? 9 Et Satan répondit à l'Eternel, en disant : Est-ce en vain que Job craint Dieu ? 10 N'as-tu pas mis un rempart tout autour de lui, et de sa maison, et de tout ce qui lui appartient ? Tu as béni l'oeuvre de ses mains, et son bétail a fort multiplié sur la terre. 11 Mais étends maintenant ta main, et touche tout ce qui lui appartient ; [et tu verras] s'il ne te blasphème point en face. 12 Et l'Eternel dit à Satan : Voilà, tout ce qui lui appartient est en ton pouvoir ; seulement ne mets point la main sur lui. Et Satan sortit de devant la face de l'Eternel.
   13 Il arriva donc un jour, comme les fils et les filles [de Job] mangeaient et buvaient dans la maison de leur frère aîné, 14 Qu'un messager vint à Job, et lui dit : Les boeufs labouraient, et les ânesses paissaient tout auprès ; 15 Et ceux de Séba se sont jetés dessus, et les ont pris, et ont frappé les serviteurs au tranchant de l'épée ; et je suis échappé moi seul pour te le rapporter. 16 Comme celui-là parlait encore, un autre arriva, et dit : Le feu de Dieu est tombé des cieux, et a embrasé les brebis, et les serviteurs, et les a consumés ; et je suis échappé moi seul pour te le rapporter. 17 Comme celui-là parlait encore, un autre arriva, et dit : Les Caldéens, rangés en trois bandes, se sont jetés sur les chameaux, et les ont pris, et ont frappé les serviteurs au tranchant de l'épée ; et je suis échappé moi seul pour te le rapporter. 18 Comme celui-là parlait encore, un autre arriva, et dit : Tes fils et tes filles mangeaient et buvaient dans la maison de leur frère aîné, 19 Et voici, un grand vent s'est levé de delà le désert, et a heurté contre les quatre coins de la maison, qui est tombée sur ces jeunes gens, et ils sont morts ; et je suis échappé moi seul pour te le rapporter.
   20 Alors Job se leva, et déchira son manteau, et rasa sa tête, et se jetant par terre, se prosterna, 21 Et dit : Je suis sorti nu du ventre de ma mère, et nu je retournerai là. L'Eternel l'avait donné, l'Eternel l'a ôté : le nom de l'Eternel soit béni ! 22 En tout cela Job ne pécha point, et il n'attribua rien à Dieu d'indigne de lui.


Notes de la Bible Martin

Cette version n'a pas de note