Dieu Pourvoit

Auteur :
Type : Témoignage
Thème : Les bénédictions
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager

Chers amis,
Christ a fait beaucoup de choses dans ma vie. J'en épingle quelques-unes, par exemple quand Il m'a donné du travail en septembre 2001 :

Je suis âgée aujourd'hui de 45 ans et j'ai connu le Seigneur en mai 86. Tout au long de mon parcours avec Lui, j'ai vu la main de Dieu dans ma vie, dans celle de mon fils, le seul que j'ai et qui a 21 ans, en 1ère année à l'Université.

Mi 2000 et fin octobre 2001, moi votre soeur, j'ai connu une grande misère. J'étais sans travail. Mon fils et moi avons commencé à mourir de faim pendant que les arriérés de loyer s'accumulaient. Un jour, après avoir prié intensément avec notre pasteur et l'église dans un lieu de retraite, je suis rentrée le soir à la maison. Pendant que je me changeais en chambre, mon fils qui revenait de chez ma grande soeur m'appela pour me dire qu'il avait une note pour moi. Je suis sortie pour prendre la note et suis rentrée en chambre pour lire. Mon grand garçon était impatient de savoir de quoi il était question. J'ai lu et appris que le lendemain je devais me rendre quelque part en ville à 14h00. Je l'ai annoncé à Fabrice en lui disant : "Je suis sûre qu'il s'agit d'un test professionnel à passer". Il a ajouté :"Maman, je t'en supplie, fais tout demain pour être à temps au rendez-vous. Regarde combien nous avons souffert".

Chers amis, le lendemain, je n'avais même pas un centime pour payer le transport. Après la prière, j'ai parlé à un frère du rendez-vous en question. Il n'avait rien non plus mais il a tout fait pour demander une place en ma faveur à bord d'un taxi-bus qui m'a déposée en ville. Je suis allée au lieu indiqué. Il s'agissait bel et bien d'un test. Pendant que je le faisais (il s'agissait de saisir un long texte juridique à l'ordinateur, de le sauvegarder sur disquette en peu de minutes). J'ai prié les mains sur le clavier et j'ai commencé à saisir. J'avais l'impression que mes mains étaient très souples, si souples alors que j'avais fait presque deux ans de chômage, d'inactivité. On dirait que le Seigneur soulevait mes doigts et les plaçait sur les touches qu'il fallait. On dirait qu'il me dictait les différentes opérations à faire (correction simultanée, sauvegarde, etc...). Grâce au dictionnaire incorporé, je me rendais compte de la clarté du texte où il n'y avait aucune faute. J'ai sauvegardé. Le tout se faisait sous le contrôle de celle qui était devenue aujourd'hui l'une de mes grandes amies au bureau. J'ai terminé et je l'ai appelée en lui remettant la disquette après avoir fermé le PC. Elle m'a priée de me mettre dans la salle d'attente et une autre candidate est allée faire son tour de test. On m'a dit de revenir dans deux jours pour connaître la suite.

Mon fils et moi avons loué le Seigneur de tout notre coeur le soir du test. Avant d'aller connaître le résultat, je suis retournée à la prière où la soeur qui nous dirigeait m'a encouragée en me disant que j'ai déjà réussi car Dieu est là. C'est ce qui s'est passé : j'avais réussi de façon glorieuse. Sur 10 candidates presque, j'ai été la seule retenue grâce à la perfection du test présenté en un temps record et sans coquilles, avec une rapidité de saisie étonnante. Quelque chose m'avait étonnée ce jour-là : je me suis rendu compte que je m'étais présentée au test avec une heure d'avant. Comme j'étais déjà là, Betty ne pouvait que me recevoir et faire commencer. Ainsi donc, quand j'avais terminé 14h30', la personne suivante a pris le relais à l'heure exacte, celle qui était précisée sur l'offre d'emploi. Ceci était tout simplement la main du Seigneur qui voulait que je montre ma ponctualité le premier jour, signe aussi que je serai la première de la réussite !

Ce travail, je l'avais eu par le biais d'un frère dans le Seigneur qui avait appelé ma grande soeur la veille du test pour me faire parvenir le message. Aujourd'hui, nous sommes, lui et moi, des collègues de travail très liés et s'entendant bien. Je lui témoigne toujours ma reconnaissance et prie très souvent pour lui.

Je suis Assistante de programme dans cette ONG de droit belge depuis le 2 septembre 2001 et je postule maintenant le poste de Chargée de Documentation, Publication et Information car je suis licenciée en lettres. Je sais que Dieu va se glorifier encore pour que je monte d'échelon et sois valorisée davantage. Il m'a donné un emploi où je m'épanouis, qui me permet de vivre, de faire vivre ma famille, de payer le loyer mensuel d'une grande maison.

J'habite à Kinshasa, en RDC, une ville dans un pays qui connaît aujourd'hui des guerres interminables, la famine, les fléaux, le désarroi... Mais c'est peut-être pour les Congolais, nous les Congolais, que Yahwé avait dit : "Mon juste vivra par la foi"...

Votre soeur,

Commentaires (1)

par Brigitte D.

Amen! Dieu prend soin de ses enfants

Signaler un commentaire inapproprié

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères