15 caractéristiques de l'église qui grandit

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : L'Eglise
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager

Qui ne désire voir la croissance de son église ? On peut voir comment une église locale opère sa croissance à travers 15 caractéristiques. La liste qui suit peut nous amener à réfléchir.

1. Une doctrine intangible. Il nous faut bien savoir ce que nous croyons selon la Bible et nous y tenir sans nous en écarter.

2. Les priorités de son service. Elles peuvent varier selon les églises. Discernons les priorités. Ce peut être l'adoration, l'évangélisation, l'enseignement, par exemple.

3. Des ministères qualifiés. Priez pour que pasteurs et anciens fassent preuve d'expérience et de sagesse. Que l'église leur fasse confiance.

4. Mobilisation des effectifs. Il faut rechercher les dons et capacités de chacun pour le mettre à l'oeuvre dans la place qui lui convient : musique, chant, groupe de prière, réunions pour enfants, pour jeunes, etc...

5. Le style de vie doit être contagieux. On est heureux d'être ensemble, dans les réunions, de se retrouver, par exemple lors des repas en commun et des temps de prière...

6. L'évangélisation. Chacun des membres s'efforce de rendre témoignage autour de lui, de rayonner de l'amour de Jésus, de donner autour de lui des évangiles, des traités...

7. La formation des disciples. Elle a commencé, pour chaque membre de l'église, par les instructions en vue du baptême, avec les cours intitulés "Veux-tu être mon disciple ?". Mais nous ne devons pas nous en arrêter là, mais poursuivre notre formation.

8. L'adoration. L'église est encouragée à adorer le Seigneur d'une façon très profonde. Il y a des styles différents d'adoration selon le tempérament de chacun et le style des assemblées. Mais surtout, notre Sauveur doit être glorifié par notre vie de consécration et de communion. La louange doit jaillir de notre coeur.

9. La communion fraternelle. Nous partageons "nos joies et nos fardeaux". Nous nous réjouissons avec ceux qui se réjouissent et pleurons avec les affligés. L'affection se ressent.

10. Les petits groupes doivent se développer et se multiplier. Ils sont le lieu où se manifeste une affection profonde, avec des temps de partage et de prière. Plus les groupes sont nombreux, plus l'église est dynamique.

11. Une remise en cause. Les églises qui croissent savent établir leur propre diagnostic et ne doivent pas avoir peur de modifier leur programme si cela correspond à un besoin urgent.

12. L'établissement d'un planning par souci d'ordre, pour savoir où on va et comment on fonctionne. Au fur et à mesure que l'église va grandir, elle devra écouter les directives du Saint-Esprit en vue de ce planning.

13. Avoir un programme adapté aux différents problèmes, à l'âge, etc... avec des réunions pour enfants, pour jeunes, pour personnes du 3ème âge, etc...

14. La formation par la pratique. Chacun sait ce que signifie la "formation sur le tas". Il s'agit de mettre en pratique ce qui a déjà été enseigné. Il existe, par ailleurs, des stages spécialisés organisés çà et là.

15. La prière. C'est peut-être au début de cette page qu'il aurait fallu en parler. Cependant, prenons bien conscience que la prière doit être au début de notre programme en vue de la croissance de l'église et qu'elle doit ne jamais être négligée, bien au contraire. Dieu veut exaucer les prières de l'église, et un esprit fervent doit animer les réunions, sous l'action du Saint-Esprit.

Pour conclure. Faisons un classement pour savoir ce qui manque à notre église et essayons d'y remédier avec l'aide de Dieu.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères