Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

L’Évangile serait-il sélectif ?

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Témoigner
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager

La Bible dit de Jésus-Christ : tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation (Ap 5.9).

Nous aimons la Parole de Dieu, et nous disons « amen – ainsi soit-il ». En lisant un tel verset, nous nous réjouissons. Mais sommes-nous vraiment convaincus par cette affirmation ?

J'ai été très surprise en discutant, très récemment, avec une chrétienne de longue date. Elle n'arrivait pas à concevoir le fait qu'un musulman puisse se convertir à Jésus. En effet, pour beaucoup de gens, les individus qui sont issus d'un pays islamiste naissent musulmans, vivent musulmans et meurrent musulmans. Comme si ce chemin était une fatalité qui ne peut être contournée.

Un tel raisonnement limite l'amour et la puissance de Dieu. La réalité est toute autre. De nos jours, un grand nombre de musulmans se tournent vers Jésus et deviennent d'authentiques chrétiens, fidèles et fervents, et qui à leur tour deviennent des disciples de Jésus, répandant autour d'eux la bonne nouvelle.

Chacun de nous a déjà expérimenté combien il est difficile, dans nos pays dits « chrétiens », d'annoncer l'évangile. Car l'humanisme et le matérialisme gagnent du terrain, et quand quelqu'un s'intéresse à Dieu, il est attaché à L'atteindre par ses oeuvres.

Le musulman, lui, aime Dieu. C'est un fait acquit depuis le plus jeune age. Ce dont le musulman a besoin, c'est de savoir que Dieu l'aime. Le musulman est en quête de certitudes. Il a envie de savoir où il ira après la mort. Car, sur ce sujet, le Coran le laisse dans le brouillard le plus complet. Jésus est la lumière qui veut briller dans ces ténèbres. La Bible dit : Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche ? (Rm 10.13-14).

Il appartient à chacun de nous d'annoncer la bonne nouvelle de Jésus, y compris aux musulmans.
Peut-être me répondrez-vous que vous ne connaissez pas le coran et que vous serez de fait incapable de parler à un musulman. Détrompez-vous. Car le but n'est pas de démontrer aux musulmans les erreurs du coran, mais de leur révéler les vérités de la Bible.

Une personne, engagée dans l'évangélisation des musulmans, a dit un jour : « comment présenter l'évangile à un musulman ? Comme on le ferait à un enfant de l'école du dimanche : le plus simplement possible ».

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que tout musulman qui croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle (d'après Jn 3.16).

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères