Une interpellation vigoureuse !

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Vie Chrétienne
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager

C.T. STUDD fut un missionnaire au zèle infatigable qui commença à servir le Seigneur en Chine et qui termina sa vie en évangélisant le Congo belge (aujourd'hui République démocratique du Congo). Il y fonda une société missionnaire : la Croisade d'évangélisation mondiale, qui est à l'oeuvre sur tous les continents.

Au début de sa vie chrétienne, il fut particulièrement impressionné par ce texte écrit par un athée :

Si je croyais fermement, comme des millions de gens prétendent le faire, que la connaissance et la pratique de la religion pendant cette vie peuvent influencer notre destinée dans une autre existence, la religion signifierait tout pour moi. Je bannirais les amusements de la terre comme autant de balayures, les soucis de le terre comme autant de folies, les pensées et les sentiments de la terre comme autant de vanités. La religion serait une pensée première au réveil et la dernière préoccupation de mon esprit avant que le sommeil me plonge dans l'inconscience. Je ne besognerais plus qu'à cette unique cause. Je ne me préoccuperais plus de l'avenir que par rapport à l'éternité. J'estimerais qu'une âme gagnée pour le ciel vaut bien une vie de souffrance. La crainte des conséquences humaines ne pourrait retenir mes actes ni sceller mes lèvres. Je ne laisserais à aucun moment ma pensée s'occuper de la terre, de ses joies et de ses chagrins. Je m'efforcerais de ne regarder qu'à l'éternité et aux âmes immortelles qui m'entourent et qui sont destinées à être si vite éternellement heureuses ou éternellement malheureuses. Je m'adresserais au monde, et je le haranguerais en temps et hors de temps en prenant pour texte ce verset : Que servirait-il à un homme de gagner le monde s'il perdait son âme ?

Bien que nous ne soyons certainement pas appelés au même degré de consécration et de service pour le Seigneur que C.T. Studd, laissons-nous cependant interpeller par ce texte.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères