Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Tu veux la bénédiction ? Poursuis-la !

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Les bénédictions
Source : Lueur   
Publié sur Lueur le
Partager

Prophète de l'Éternel du temps des rois, Élie donne l'onction à Élisée, appelé par Dieu à lui succéder. La course terrestre d'Élie touchant à sa fin, l'Éternel lui révèle qu'Il va l'enlever aux cieux et lui indique le moment où cela se produira. Sachant ces choses, l'attitude d'Élie est remarquable. Tout d'abord, il se soumet à la volonté divine. Il ne discute pas, cherchant à retarder cet événement et à convaincre Dieu qu'il peut encore être utile sur la terre. Ensuite, jusqu'au dernier moment, dans une parfaite obéissance, il se rend dans tous les lieux où l'Éternel l'envoie. Il n'utilise pas l'imminence de la fin de sa carrière comme un prétexte à l'oisiveté. Voilà une double leçon pour le chrétien d'aujourd'hui : accepter la souveraineté de Dieu en toutes choses, et être fidèle jusqu'à la fin.

Le moment étant venu de son enlèvement, Élie tente à maintes reprises de dissuader Élisée de l'accompagner. En réalité, il ne veut pas le décourager de le suivre ; il teste sa soif de bénédictions spirituelles. À cela, Élisée répond avec une persévérance et une constance notables. Et il ne quitte pas Élie. Pourtant, la tentation de céder au découragement s'accentue avec l'intervention des fils des prophètes, partout où ils passent ne sais-tu pas bien que l'Éternel va enlever aujourd'hui ton maître d'avec toi ? (2 R 2.5 – Bible Martin 1744). Ces hommes suggèrent à Élisée que c'est peine perdue et zèle ridicule que de suivre Élie, puisque de toutes façons, il va disparaître. La réponse d'Élisée : je le sais bien aussi ; taisez-vous, est la parole d'un homme qui ne veut pas attacher son regard aux circonstances mais qui épouse celui de la foi.

Il veut être béni, et il le sera. Lorsque Élie demande à Élisée ce qu'il désire, le jeune homme répond : je te prie que j'aie de ton esprit autant que deux (2 R 2.9 – Bible Martin 1744). Cette grâce est soumise à une condition : assister à l'enlèvement du prophète. Le zèle et la foi animent Élisée ; l'exaucement sera son partage. L'Éternel sera avec lui et son ministère, rempli de puissance, verra l'accomplissement de nombreux miracles (exactement le double que ceux accomplis par Élie). De même, le chrétien doit aimer les choses divines, les désirer de tout son coeur et persévérer jusqu'à leur obtention. le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s'en emparent (Mt 11.12 – Bible Scofield).

Cet épisode me rappelle l'ascension de Jésus qui dit à ses disciples : il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le Consolateur ne viendra pas vers vous ; mais si je m'en vais, je vous l'enverrai (Jn 16.7 – Bible Scofield). Sans l'esprit de Dieu, il nous est impossible de vivre pleinement en Christ. En quittant cette terre, Jésus nous a laissé son exemple et cette force d'en haut qui nous permet de vivre une vie de victoire, voyant la puissance de Dieu se manifester en nous, pour nous et par nous.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères