Le printemps de la vie

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : La foi c'est quoi ?
Source : Croire & Servir   
Publié sur Lueur le
Partager

Ce n'est pas de la grande poésie, mais c'est ainsi que, à l'âge de neuf ans, j'avais traduit mon attente de la saison du renouveau.

Avec le printemps, après la froidure hivernale, la nature revit, égayée par les couleurs de saison. Comme autant de signes exprimant qu'il y a toujours à espérer!

Le mari de Denise avait une bonne profession, mais elle était atteinte d'une maladie invalidante. Quand nous l'avons connue, elle n'avait plus d'espoir. Elle a été mise alors en contact avec l'Évangile, tout juste un 20 mars, le premier jour du printemps. Elle a confié sa vie à Jésus-Christ, et ce jour est devenu, comme elle aimait à le répéter, le printemps de sa vie. De même qu'après l'hiver, tout renaît à l'espérance, elle a vécu une vraie renaissance. Tout son être en a été transformé.

L'écrivain américain Henry David Thoreau, précurseur de l'écologie, assurait: « Vous pouvez mesurer votre aptitude au bonheur en observant comment vous accueillez le matin et le printemps ».
Effectivement, l'aube matinale succédant à la nuit, et le printemps qui fait suite à l'hiver devraient nous remplir d'admiration. Nous devrions les accueillir comme des signaux, car ils attestent que lorsque nous passons par des temps d'obscurité, d'épreuve, d'adversité, tout peut devenir nouveau. C'est comme si Dieu lui-même, le Créateur de l'univers, voulait nous dire de la sorte : Mets en moi ta confiance, et je te délivrerai (Pv 20.22) À un malheureux, paralysé depuis trente-huit ans, Jésus a demandé: Veux-tu être guéri ? (Jn 5.6) À un homme très religieux venu pour le questionner, il a répondu : Il faut que vous naissiez de nouveau (Jn 3.7).

En fait, votre aptitude au bonheur dépend de l'accueil que vous réservez à Jésus-Christ. Car il peut transformer votre vie dans la mesure où vous désirez qu'il le fasse.

Voici une vingtaine d'années, après avoir été pris en otage pendant trois ans, le journaliste J.F Kaufmann a déclaré: « C'est une renaissance... Dieu m'a protégé; je n'ai jamais coulé... je savais que j'allais m'en sortir. Quand je me sentais découragé, je priais... Longtemps non pratiquant, je suis aujourd'hui imbattable sur la Bible. Sa relecture avec des yeux neufs m'a permis de découvrir un ouvrage révolutionnaire qui a constitué pour moi un réconfort permanent. »

Vous aussi, découvrez que: si quelqu'un est uni au Christ, il est une nouvelle créature ; les choses anciennes sont passées, toutes choses sont devenues nouvelles (2 Co 5.17).

Pourquoi, vous-même, personnellement, comme tant d'autres l'ont fait, ne feriez-vous pas accueil à Jésus-Christ ? Le printemps de la vie est aussi pour vous, si vous le voulez.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères