Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Comparer Proverbes 29

La versification des traductions pouvant varier, l'alignement ne correspond parfois pas à la même phrase.

Pr 29 (Segond 1910)

   1 Un homme qui mérite d'être repris, et qui raidit le cou, Sera brisé subitement et sans remède.
   2 Quand les justes se multiplient, le peuple est dans la joie ; Quand le méchant domine, le peuple gémit.
   3 Un homme qui aime la sagesse réjouit son père, Mais celui qui fréquente des prostituées dissipe son bien.
   4 Un roi affermit le pays par la justice, Mais celui qui reçoit des présents le ruine.
   5 Un homme qui flatte son prochain Tend un filet sous ses pas.
   6 Il y a un piège dans le péché de l'homme méchant, Mais le juste triomphe et se réjouit.
   7 Le juste connaît la cause des pauvres, Mais le méchant ne comprend pas la science.
   8 Les moqueurs soufflent le feu dans la ville, Mais les sages calment la colère.
   9 Si un homme sage conteste avec un insensé, Il aura beau se fâcher ou rire, la paix n'aura pas lieu.
   10 Les hommes de sang haïssent l'homme intègre, Mais les hommes droits protègent sa vie.
   11 L'insensé met en dehors toute sa passion, Mais le sage la contient.
   12 Quand celui qui domine a égard aux paroles mensongères, Tous ses serviteurs sont des méchants.
   13 Le pauvre et l'oppresseur se rencontrent ; C'est l'Éternel qui éclaire les yeux de l'un et de l'autre.
   14 Un roi qui juge fidèlement les pauvres Aura son trône affermi pour toujours.
   15 La verge et la correction donnent la sagesse, Mais l'enfant livré à lui-même fait honte à sa mère.
   16 Quand les méchants se multiplient, le péché s'accroît ; Mais les justes contempleront leur chute.
   17 Châtie ton fils, et il te donnera du repos, Et il procurera des délices à ton âme.
   18 Quand il n'y a pas de révélation, le peuple est sans frein ; Heureux s'il observe la loi !
   19 Ce n'est pas par des paroles qu'on châtie un esclave ; Même s'il comprend, il n'obéit pas.
   20 Si tu vois un homme irréfléchi dans ses paroles, Il y a plus à espérer d'un insensé que de lui.
   21 Le serviteur qu'on traite mollement dès l'enfance Finit par se croire un fils.
   22 Un homme colère excite des querelles, Et un furieux commet beaucoup de péchés.
   23 L'orgueil d'un homme l'abaisse, Mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire.
   24 Celui qui partage avec un voleur est ennemi de son âme ; Il entend la malédiction, et il ne déclare rien.
   25 La crainte des hommes tend un piège, Mais celui qui se confie en l'Éternel est protégé.
   26 Beaucoup de gens recherchent la faveur de celui qui domine, Mais c'est l'Éternel qui fait droit à chacun.
   27 L'homme inique est en abomination aux justes, Et celui dont la voie est droite est en abomination aux méchants.

Pr 29 (Annotée Neuchâtel)

   1 L'homme répréhensible qui raidit son cou,
Sera tout à coup brisé sans espoir de guérison.
   2 Quand les justes sont nombreux, le peuple se réjouit ;
Mais quand le méchant domine, le peuple gémit.
   3 Qui aime la sagesse, réjouit son père,
Mais qui fréquente les prostituées, dissipe [son] bien.
   4 Par la justice le roi affermit le pays,
Mais celui qui multiplie les impôts le ruine.
   5 Celui qui flatte son prochain
Tend un filet sous ses pas.
   6 Dans le péché du méchant il y a un piège,
Mais le juste chante et se réjouit.
   7 Le juste prend connaissance de la cause du pauvre ;
Le méchant ne comprend pas la science.
   8 Les moqueurs soufflent [le feu] dans la ville,
Mais les sages apaisent la colère.
   9 Quand l'homme sage conteste avec le sot,
Celui-ci se fâche ou rit, et l'on n'en finit pas.
   10 Les gens sanguinaires haïssent l'homme innocent,
Et en veulent à la vie des hommes droits.
   11 Le sot exhale toute sa fureur,
Mais le sage la refoule.
   12 Quand un souverain prête l'oreille aux propos mensongers,
Tous ses serviteurs sont des méchants.
   13 Le pauvre et l'oppresseur se rencontrent ;
Celui qui éclaire les yeux de tous deux, c'est l'Eternel.
   14 Quand un roi juge les pauvres selon la vérité,
Son trône est affermi à toujours.
   15 La verge et la répréhension donnent la sagesse,
Mais un fils livré à lui-même fait honte à sa mère.
   16 Les méchants abondent-ils, le péché abonde ;
Mais leur ruine réjouira les yeux des justes.
   17 Corrige ton fils, il te donnera du repos
Et fera les délices de ton âme.
   18 Quand il n'y a pas de visions, le peuple est sans frein ;
Heureux qui garde la loi !
   19 Ce n'est pas par des paroles qu'on corrige un esclave,
Car il comprend, mais n'obéit pas.
   20 As-tu vu un homme prompt à parler ?
Il y a plus à espérer d'un sot que de lui.
   21 Si tu traites avec trop de ménagements un esclave dès sa jeunesse,
Il finira par vouloir être fils.
   22 L'homme emporté excite les querelles,
Et l'homme adonné à la colère abonde en péchés.
   23 L'orgueil de l'homme l'abaisse,
Mais l'humble d'esprit obtient la gloire.
   24 Celui qui partage avec un larron hait son âme ;
Il entend l'adjuration et n'avoue pas.
   25 La crainte de l'homme tend un piège,
Mais qui se confie en l'Eternel est à l'abri.
   26 Beaucoup de gens recherchent la faveur du souverain,
Mais c'est l'Eternel qui fixe le droit de chacun.
   27 L'abomination des justes, c'est le pervers ;
L'abomination des méchants, c'est l'homme droit.