Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Comparer Psaumes 91

La versification des traductions pouvant varier, l'alignement ne correspond parfois pas à la même phrase.

Ps 91 (Segond 1910)

   1 Celui qui demeure sous l'abri du Très Haut Repose à l'ombre du Tout Puissant. 2 Je dis à l'Éternel: Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie ! 3 Car c'est lui qui te délivre du filet de l'oiseleur, De la peste et de ses ravages. 4 Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes ; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse. 5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour, 6 Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi. 7 Que mille tombent à ton côté, Et dix mille à ta droite, Tu ne seras pas atteint ; 8 De tes yeux seulement tu regarderas, Et tu verras la rétribution des méchants.
   9 Car tu es mon refuge, ô Éternel ! Tu fais du Très Haut ta retraite. 10 Aucun malheur ne t'arrivera, Aucun fléau n'approchera de ta tente. 11 Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies ; 12 Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. 13 Tu marcheras sur le lion et sur l'aspic, Tu fouleras le lionceau et le dragon. 14 Puisqu'il m'aime, je le délivrerai ; Je le protégerai, puisqu'il connaît mon nom. 15 Il m'invoquera, et je lui répondrai ; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai. 16 Je le rassasierai de longs jours, Et je lui ferai voir mon salut.

Ps 91 (Annotée Neuchâtel)

   1 Celui qui habite dans la retraite secrète du Très-Haut
Est logé à l'ombre du Tout-Puissant.
   2 Je dis à l'Eternel : Mon refuge et ma forteresse,
Mon Dieu en qui je m'assure !
   3 Certes, il te délivrera du filet de l'oiseleur,
De la peste pernicieuse.
   4 Il te couvrira de ses plumes,
Et tu trouveras sous ses ailes un refuge.
Sa vérité est un bouclier et une armure.
   5 Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
Ni la flèche qui vole de jour,
   6 Ni la peste qui marche dans les ténèbres,
Ni la contagion qui frappe en plein midi.
   7 Qu'il en tombe mille à ton côté
Et dix mille à ta droite,
Tu n'en seras point atteint.
   8 Tu regarderas seulement de tes yeux,
Et tu verras la rétribution des méchants.
   9 Car tu es mon refuge, ô Eternel !...
Tu as pris le Très-Haut pour ta retraite :
   10 Aucun mal ne t'arrivera,
Et aucune plaie n'approchera de ta tente.
   11 Car il donnera charge de toi à ses anges,
Pour te garder dans toutes tes voies.
   12 Ils te porteront dans leurs mains,
De peur que ton pied ne heurte contre la pierre.
   13 Tu marcheras sur le lion et sur l'aspic,
Tu fouleras le lionceau et le dragon.
   14 Puisqu'il s'est attaché à moi, je le délivrerai,
Je l'élèverai en un lieu sûr, puisqu'il connaît mon nom,
   15 Il m'invoquera, et je l'exaucerai ;
Je serai avec lui dans la détresse,
Je l'en retirerai et le glorifierai.
   16 Je le rassasierai d'une longue durée de jours
Et lui ferai voir ma délivrance.