Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Les sources de nos motivations
4. Thérapies actuelles de l'épanouissement de l'être humain

Auteur :
Type : Dossier
Thème : Santé & Psychologie
Source : Aimer & Servir
Réf./Date source : 108  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire du dossier :
  1. Les sources de nos motivations (nos besoins fondamentaux)
  2. Quels sont nos besoins fondamentaux ?
  3. Thérapies actuelles de l'épanouissement de l'être humain

Au nom de la science qui est devenue la valeur absolue, la référence sacrée, sont prônées des théories et des philosophies qui essaient d'étouffer la conscience. Ainsi Dieu n'est plus un être personnel mais il est intégré dans le cosmos dont nous faisons également partie.

Par ailleurs la relativité fait disparaître toute notion de bien et de mal : il n'y a plus lieu de culpabiliser. Quant à la mort, elle est aujourd'hui intégrée au processus de vie. La psychologie et la psychiatrie humanistes ont grandement contribué à déculpabiliser l'homme et à le libérer de toute entrave de refoulement. Cela peut avoir un certain impact sur les maladies psychosomatiques ou les névroses, mais les dépendances qui sont les conséquences d'une liberté débridée, montrent très clairement les limites de toutes les techniques psychiatriques. Certaines thérapies comportementales espèrent changer l'image et l'estime de soi en stimulant la volonté. Ces techniques ont également infiltré certaines églises où l'on insiste sur les comportements (le paraître) plutôt que d'éradiquer la source du mal qui est dans l'être.

Il est pratiquement impossible d'enrayer nos émotions (essayez de réduire votre colère, votre peur, votre honte...) mais il est facile de les amplifier ; certains mouvements prônent la libération des sens dans le but d'arriver à une connaissance émotionnelle et jouissive de plus en plus profonde, avec, au besoin, le recours à des drogues.

Le domaine le plus prisé actuellement est celui de la pensée. Il suffit d'avoir une manière de penser positive et on vous promet d'atteindre tout ce que vous projetez. Mais la soif de puissance et de réussite fait de tous ceux qui ne sont pas avertis des victimes en puissance. Certes il y a une part d'autosuggestion mais dans l'utilisation de certaines techniques de pensée positive, on vous met en relation avec des forces occultes et cela sous le couvert d'une soi disant science. Par exemple, l'hypnose, utilisée dans l'occultisme, est maintenant acceptée comme une méthode scientifique. Il en est de même du yoga ou d'autres techniques orientales visant le bien être des gens. Au nom de la science, on fait croire à un potentiel infini résidant dans le subconscient et à l'existence de la théorie de l'évolution. Ces deux doctrines de l'évolution et du potentiel humain infini conduisent logiquement aux conclusions suivantes Dieu n'existe pas en tant que créateur de toutes choses et l'homme peut finalement devenir lui même dieu. Dieu est ainsi détrôné et l'homme déifié.

La technique de la visualisation correspond à l'usage délibéré de la puissance de notre pensée pour créer notre propre réalité. Ce même principe magique est employé par les prêtres vaudous et les guérisseurs pour jeter des sorts ou guérir. Les esprits qui guident les adeptes de l'occultisme sont contactés par les mêmes techniques de visualisation ; mais au nom de la science, on veut nous faire croire qu'il s'agit d'un pouvoir mental neutre, faisant partie de ce potentiel humain illimité ou de notre inconscient. Freud prétendait que l'inconscient est la principale force de motivation, à l'origine de tout comportement humain. Et quand on sait que par le moyen de ces techniques d'hypnose, de yoga, de pensée positive, l'esprit peut être branché sur des forces occultes et démoniaques, vous pouvez vous imaginer les dégâts et ce qui peut être la source de nos motivations.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères