Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Une famille heureuse, c'est possible
6. Eduquer les enfants

Auteur :
Type : Dossier
Thème : La famille
Source : FEEBF
Réf./Date source : Sujets d'Actualité
  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire :
  1. Une famille heureuse, c'est possible
  2. La perfection du plan divin
  3. Un cri d'alarme
  4. Le respect mutuel
  5. Des parents qui s'aiment et qui sont unis
  6. Eduquer les enfants
  7. L'amour inconditionnel

En tant que parents, nous avons la responsabilité du bien-être de l'enfant, de sa croissance spirituelle, de son développement sur tous les plans. Les grands-parents, l'école, éventuellement l'église et les amis prennent une place considérable dans la vie de l'enfant, mais ils ne peuvent remplacer les parents. La Bible exhorte ceux-ci à assumer leurs responsabilités.

" Donne de bonnes habitudes à l'enfant dès l'entrée de sa vie : il les conservera jusque dans sa vieillesse. "

Proverbes 22. 6

La discipline est nécessaire, mais il faut essayer de manifester de l ‘amour à travers la discipline.

" Les punitions et les réprimandes donnent du bon sens ; un enfant livré à lui-même fait la honte de sa mère. "

Proverbes 29. 15

" Vous parents, ne révoltez pas vos enfants, mais pour les élever, ayez recours à la discipline, et aux conseils qui viennent du Seigneur. "

Ephésiens 6.4

" Parents, n'exaspérez pas vos enfants, de peur qu'ils ne se découragent. "

Colossiens 3. 21

Le terme " discipline " ne se limite pas à la punition. Il faut apprendre aux enfants l'autodiscipline et les aider à acquérir un comportement responsable. Ils ont besoin d'apprendre la maîtrise de soi.

LE PARDON

" … revêtez donc des sentiments de compassion, de bienveillance, d'humilité, de douceur, de patience. Supportez-vous les uns les autres, et si l'un a un grief contre l'autre, pardonnez-vous mutuellement. "

Colossiens 3. 13

La Bible affirme que tous les hommes sont pécheurs. A cause de cela, ils ne savent pas vivre ensemble sans conflits, sans se faire du mal. Reconnaissons-le : il nous est généralement plus facile d'insister sur notre droit, que de faire preuve de grâce en pardonnant.

Dans une famille, les règles ont certes leur place, mais seul le pardon peut vaincre les tensions. Pardonner, ce n'est pas faire preuve de faiblesse, au contraire, c'est donner par dessus, donner au-delà de ce qui est mérité. Aucune famille ne peut subsister sans pardon mutuel. Là où règne la grâce, règne aussi la joie.

Il faut savoir que la force de pardonner ne dépend pas uniquement de notre volonté et de nos bonnes résolutions. Seul l'homme qui a compris et accepté que Jésus-Christ a pardonné tous ses péchés, devient capable de pardonner aux autres.

" Soyez bons les uns pour les autres, ayez du coeur : pardonnez-vous mutuellement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. "

Ephésiens 4. 32

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères