Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Allez et Prêchez
4. Chassez les démons

Auteur :
Type : Dossier
Thème : Témoigner
Source : Eglise Baptiste d'Angers
Réf./Date source : 01/02/2018  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire du dossier :
  1. Allez et Prêchez
  2. Pouvoir et autorité
  3. Chassez les démons
  4. Immergé d'Esprit Saint
J'aimerais continuer ce parcours avec vous avec les versets ci-dessous. Je vous invite à les prendre pour vous, comme si Jésus lui-même vous les adressait personnellement.

Pour cette quatrième étude (sur 6), je vous propose de nous arrêter sur l'ordre de Jésus "chassez les démons".

Jésus appela ses douze disciples, il leur donna le pouvoir sur les esprits impurs de façon à les jeter dehors et de guérir toute maladie et toute infirmité (Matthieu 10:1).

Allez, prêchez, et dites: Le royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement (Matthieu 10:7-8).

Vous recevrez de la puissance venant du Saint Esprit sur vous et vous serez mes témoins à Jérusalem et dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout de la terre (Actes 1:8).

Ne donnez pas trop d'honneur au diable et aux démons

Sans développer beaucoup plus, il y a eu toute une période, des années 1970 à 2000, où le domaine de la délivrance était à la mode, avec une multitude de livres à sensation sur le sujet. Aujourd'hui encore, il arrive que l'on entende parler de Satan plus que de Jésus, certains chrétiens le voient partout et dans chaque difficulté et bien souvent il n'est en rien la cause de ces difficultés ou problèmes. J'entends des inepties comme : "je n'ai pas pu venir à l'église car je suis tombé en panne d'essence, Satan n'a pas voulu que j'aille louer le Seigneur !" C'est n'importe quoi, il fallait juste avoir la sagesse de passer à la pompe avant

Trop de disciples lui donnent beaucoup plus d'importance qu'il ne devrait avoir, il n'en vaut pas la peine, c'est lui donner trop d'honneur et de pouvoir. Rendez plutôt gloire au Seigneur au lieu de sans cesse confesser que Satan fait ci ou ça. Il faut être posé et équilibré dans ce domaine.

Certains disciples de Jésus ont peur du diable et des démons, c'est méconnaitre ce qu'en dit la Bible, lisons Hébreux 2:14 : Par sa mort, (Jésus) a pu écraser le diable, qui détient la puissance de la mort. Autres traductions : il (Jésus) rendît impuissant… le diable / il détruisît celui… / (le) réduire à rien… / il (Jésus) enlève sa force à l’esprit du mal. 

Il est bon parfois de proclamer à haute voix ces vérités, faites-le pour vous-même ou d'autres :

Jésus a rendu impuissant le diable - il l'a anéanti - il l'a réduit à zéro -

il l'a rendu inefficace - Jésus l'a paralysé. Dites-le encore et surtout croyez-le !!!

 

Lorsque Jésus évoquait l'homme fort (Marc 3:27), certainement il faisait allusion au diable : Personne ne peut pénétrer dans la maison d’un homme fort (Satan) et piller ses biens avant d’avoir ligoté cet homme. Mais s’il l’a fait, alors il peut mettre toute sa maison à sac.

Avec mon épouse, nous avons fait cette prière : Quelques soient les risques (nous les acceptons) nous voulons piller la maison de l'homme fort, le diable, afin d'en faire sortir les captifs. 

Même pas peur !

Les versets de 1Pierre 5.8-9 peuvent nous aider dans notre position contre le diable : Soyez bien éveillés, car votre ennemi, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant quelqu’un à dévorer. Résistez-lui en demeurant fermes dans la foi. Notons bien, le texte dit qu'il rugit "comme" un lion, mais ce n'est pas un lion, c'est un imposteur car le Lion de Juda (Apocalypse 5:5) c'est Jésus ! Le diable ne fait que rugir... pour faire peur !

D'autres versets sont utiles si besoin :

- Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez (faites face) au diable, et il fuira loin de vous (Jacques 4:7). Ne tournez jamais le dos à votre ennemi, faites-lui face.

- Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent. (Jacques 2:19)

L'adversaire

Je ne veux pas faire ici une étude biblique sur le sujet mais être pratique. Relevons quelques points importants :

Satan (veut dire adversaire/accusateur) était l'archange le plus élevé, il a péché par orgueil (Esaïe 14:12-15) et avec lui des anges qui n'ont pas tenu leur rang : Dieu n’a pas épargné les anges qui ont péché (2 Pierre 2:4) ; Rappelez-vous les anges qui ne se sont pas contentés du pouvoir qui leur était accordé et qui ont abandonné leur propre demeure Jude 6

 

Suite à des pratiques personnelles et/ou ancestrales qui sont en abomination à Dieu (voir le texte plus loin), les mauvais esprits peuvent venir perturber les gens, sans entrer en eux. Cela peut se passer de diverses manières : présences réelles ou ressenties d'êtres, en particulier la nuit, de portes qui claquent, d'hallucinations,… on parle alors d'oppression, c'est quelque chose qui est extérieur. Selon d'autres cas, des mauvais esprits (démons) peuvent entrer dans des personnes, on parlera alors de possession, car les démons sont à l'intérieur de la personne.

 

Les pratiques interdites se trouvent concises dans Deutéronome 18:10-13, il y a d'autres textes :

Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui se livre à la divination, qui tire des présages, qui ait recours à des techniques occultes ou à la sorcellerie, qui jette des sorts, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou prédisent l’avenir, personne qui interroge les morts. Celui qui fait cela fait horreur à l’Eternel et c’est à cause de ces pratiques abominables que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. Tu seras tout entier à l’Eternel, ton Dieu. / Je tournerai ma face contre ceux qui consultent les médiums et les devins pour se prostituer à eux.

Cette liste n'est pas exhaustive, je n'en compléterai pas ici la liste. Pour avoir eu à ordonner aux démons de quitter des personnes à plusieurs reprises, je citerai pour autres causes : les pactes entre humains et/ou avec des esprits, la zoophilie (les relations sexuelles avec des animaux), les voyages astraux, des sorts jetés, la pratique du Nouvel Age et/ou des techniques de méditations,… Il arrive que souvent des médiums ou des guérisseurs pensent que c'est un don de Dieu, alors qu'ils sont, de fait, manipulés par des entités démoniaques qui leur donnent un "don", parfois transmis par des ancêtres mais qui se révèle souvent être un poison pour ceux qui le pratiquent.

 

Prenons quelques de textes de délivrance :

Jésus : (le Démon) dit : Qu’y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu Très-Haut ? Je t’en conjure au nom de Dieu, ne me tourmente pas. Car Jésus lui disait : Sors de cet homme, esprit impur ! Et, il lui demanda : Quel est ton nom ? Légion est mon nom, lui répondit-il, car nous sommes plusieurs… (les gens du village) virent le démoniaque, celui qui avait eu la légion, assis, vêtu, et dans son bon sens (Marc 5:1-20

Paul : un jour que nous nous rendions au lieu de prière, une servante vint à notre rencontre : il y avait en elle un esprit mauvais qui lui faisait prédire l’avenir, et elle rapportait beaucoup d’argent à ses maîtres par ses prédictions. Elle fit cela pendant bien des jours. A la fin, Paul en fut si irrité qu’il se retourna et dit à l’esprit : au nom de Jésus-Christ, je t’ordonne de sortir d’elle ! et l’esprit sortit d’elle à l’instant même. 19 quand ses maîtres virent disparaître tout espoir de gagner de l’argent grâce à elle, ils saisirent Paul et Silas et les traînèrent sur la place publique devant les autorités (Actes 16:16-19).

L’esprit malin leur répondit : Je connais Jésus, et je sais qui est Paul ; mais vous, qui êtes-vous ? (Actes 19:15)

Un assez grand nombre de ceux qui avaient pratiqué la sorcellerie apportèrent leurs livres et les brûlèrent devant tous (Actes 19:19).

Témoignages de délivrances vécues

Je ne peux ni ne souhaite apporter par écrit le témoignage de certaines personnes ayant bénéficiées de délivrance, je note juste au passage quelques situations :

- Cet homme qui avait un "don de voyance" très prononcé. Sa mère et sa grand-mère le pratiquaient déjà. Il était tellement démonisé qu'il nous a fallu plusieurs mois pour en venir à bout. Le démon principal était très puissant, "hérité" d'un aïeul, religieux car chanoine* qui faisait des messes le dimanche et des séances de spiritisme sur l'autel de la même chapelle en semaine. L’homme fut complètement délivré

- Cette femme avait en elle un esprit de mort, survenu lors d'une malédiction alors qu'elle était encore dans le berceau. Cette mère de famille, ne sentait pas seulement une oppression extérieure mais des étranglements au point de suffoquer. Après deux-trois rencontres, tard une nuit elle en a été complètement délivrée.

- Cette autre personne avait des problèmes graves de violence, elle allait jusqu'à lancer des couteaux à son compagnon et à incendier le salon,... La violence n'était que le haut de l'iceberg, le vrai problème était son état de possession démoniaque due à ses relations sexuelles avec un animal*. J'avais déjà vécu telle situation dans une autre région.

- Cette autre femme n'avait pu trouver la délivrance alors même qu'elle avait été mariée avec un pasteur. C'est par le biais du site LUEUR qu'elle a osé me contacter. Elle n'osait plus dire à personne ses angoisses et ses réactions tant elle fut prise pour une folle. C'est en lui disant que je croyais en ce qu'elle me disait qu'au fur et à mesure elle se confia. Nous sommes allés la délivrer d'un pacte que ses parents avaient fait avec une entité démoniaque très puissante alors qu'elle n'avait que quatre ans.

- Elle est venue il y a peu, par des circonstances qu'il est trop long à partager. Quoi qu'il en soit, lors de notre première rencontre elle me demandait s'il était normal que j'avais les cheveux… violet !!! Elle avait vécu des rituels en Afrique, en Guyane,… elle était dans un état tel qu'elle aurait pu être internée. Après deux-trois rencontres, elle a été délivrée

- Je termine par cet homme, travaillant aux Armées. Il était content de "son don" de guérisseur. Il lui semblait faire tellement de bien autour de lui. Dans un très mauvais état lui aussi, on m'a demandé de le voir. Dès qu'il m'a vu, il a blêmi, il a senti quelque chose d'incompatible entre nous "tu n'en es peut-être pas conscient mais il y a une telle force en toi qui rayonne et me met mal à l'aise" disait-il, c'est comme si tout d'un coup ses intestins étaient brouillés. Nous avons pris rendez-vous, il y a eu des délivrances mais il n'a pas souhaité un autre RDV, conscient qu'il allait perdre "son don". Il a préféré, sciemment, continuer à être possédé et à mal vivre plutôt que d'aller jusqu'au bout de la délivrance.

Comme dit plus haut, ce ne sont là que quelques exemples, vécus la plupart du temps en partenariat avec mon épouse.

* Ce signe demande une explication. Lors de délivrances, l'Esprit Saint nous donne des "paroles de connaissance" et/ou le discernement des esprits (1 Corinthiens 12) afin de savoir, de comprendre, d'où viennent les problèmes. 

Quelques recommandations :

A nous ses disciples, Jésus nous donne l'ordre de chasser, de jeter dehors les démons.

  1. Si nous prions "Seigneur chasse ce démon" ça ne fonctionne pas.
  2. Jésus nous délègue le pouvoir et l'autorité pour que ce soit NOUS qui fassions. Reportez-vous sur l'enseignement n°2 concernant la délégation du pouvoir, de l'autorité. Je cite juste les points essentiels :
    1. Nous sommes dans un nouveau royaume ;
    2. Le Seigneur te délègue son pouvoir et son autorité ;
    3. Il faut les employer avec soumission, obéissance et humilité ;
    4. Il faut que ce pouvoir, cette autorité soit "virile"
  3. Ne soyez jamais seul à vivre les délivrances, soyez toujours accompagnés, et ce d'autant plus si c'est une femme qui a besoin de délivrance !
  4. Ne vous prenez pas pour des surhommes, restez humbles ! Nous avons une délégation d'autorité, mais cela ne nous permet pas d'être présomptueux. Pas d'insultes aux démons : l’archange Michel lui-même, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, se garda bien de proférer contre lui un jugement insultant. il se contenta de dire : que le Seigneur te punisse ! (Jude 1:9)
  5. Comme le sang des agneaux a protégé les 1ers nés hébreux Exode 12:7, mettons-nous sous protection du sang de Jésus
  6. Que les femmes qui ont besoin de délivrance soient plutôt en pantalon et sans un trop grand décolleté
  7. N'attendez pas d'avoir le "discernement des esprits ou les paroles de connaissance", ceux-ci viennent en cours de délivrance et au fur et à mesure.
  8. Si vous parlez ou chantez en langue, n'hésitez pas à le faire
  9. Lors d'une délivrance, évitons d'entrer en dialogue avec l'esprit mauvais. Jésus dit "tais-toi et sors", ce n'est pas un jeu ! Il est vrai qu'à l'occasion il a demandé "quel est ton nom" afin de cibler plus précisément. Laissons-nous conduire par l'Esprit
  10. Il faut toujours s'assurer que la personne veut suivre Jésus, au risque que sa condition soit pire qu'avant : Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. Alors il dit: Je retournerai dans ma maison d’où je suis sorti; et, quand il arrive, il la trouve vide, balayée et ornée. Il s’en va, et il prend avec lui sept autres esprits plus méchants que lui; ils entrent dans la maison, s’y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première (Matthieu 12:43-45)
  11. Il faut être honnête avec les personnes et leur dire ce qui risque de se passer : vomissements, tremblement, voix qui change,… Leur dire aussi que si elles ont un "don, guérison, voyance,…" elles vont le perdre. Les personnes doivent donner leur accord préalable
  12. La délivrance n'est pas un spectacle, personnellement je préfère que ça se passe au bureau plutôt que devant tout le monde, pour une question de dignité de la personne concernée
  13. Pour une personne citée plus haut, nous étions 3 et ça a duré 6 mois. D'une part pour ne pas épuiser la personne, les séances duraient 1h30 à 2h00, on la revoyait 2 ou 3 semaines plus tard. Cela permettait de part et d'autre de voir si nous recevions des précisions dans la prière. On apprenait aussi au fur et à mesure. Ce que nous avons appris, c'est que, comme les démons sont hiérarchisés, ce sont les démons subalternes qui s'en vont en premier, faisant croire à la délivrance alors que ceux qui sont de plus haut en rang se camouflent. Cela dit, Jésus dans notre exemple de tout à l'heure est allé droit au but, nous avons encore du chemin faire !
  14. Il faut que la personne soit participante, qu'elle confesse son péché et dise à haute voix qu'elle ne veut plus rien à faire avec les ennemis de Dieu : "je ne te veux plus chez moi, sors"
  15. N'ayez pas peur, il n'y a pas de transfert de démons sur vous
  16. Apprenez aux personnes à garder la délivrance, elles aussi ont l'autorité

Jeûne et prière

Alors que Jésus redescendait de la montagne de la transfiguration, un père vient vers Jésus : Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique et malade, il tombe souvent dans le feu et souvent dans l’eau. Je l’ai amené à tes disciples, et ils n’ont pu le guérir… Jésus menaça le démon, qui sortit du garçon, et celui-ci fut guéri à l’heure même. Alors les disciples s’approchèrent de Jésus et lui dirent en privé : pourquoi n’avons-nous pas pu chasser ce démon ? C’est à cause de votre petite foi… mais cette sorte (de démon) ne sort que par la prière et par le jeûne (Matthieu 17:15-21)

Je ne peux ici donner un enseignement sur le jeûne tant il nous faudrait du temps. Ce jeûne-là n'est pas une grève de la fin pour recevoir la puissance, c'est notre mise à disposition de l'Esprit afin de favoriser la communion, le contact avec lui, pour être apte à entendre ses indications. 

Encore une chose

Il semble que les auteurs du Nouveau Testament ne s'attachent pas trop à cette question de démons, ils insistent plutôt sur la victoire de Jésus et notre victoire :

Le Christ y est placé au-dessus de toute autorité, de tout pouvoir, de toute puissance, de toute domination (Ephésiens 1:2).

Dieu a désarmé les autorités et pouvoirs spirituels (Colossiens 2:15).

Par sa mort, il a pu rendre impuissant celui qui exerçait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable (Hébreux 2:1).

Depuis son ascension, (Jésus) siège à la droite de Dieu, et les anges, les autorités et les puissances célestes (lui) sont soumis (1 Pierre 3:22).

Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu (Apocalypse 20:10).

Nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres (Ephésiens 6:12).

Rappelez-vous de ce que Jésus dit à ses disciples qui disent "même les démons nous sont soumis", Jésus répond : Ne vous réjouissez pas de ce que les esprits mauvais vous obéissent ; réjouissez-vous plutôt de ce que vos noms sont écrits dans les cieux (Luc 10:2).

 

L’Esprit de l’Eternel, du Seigneur, est sur moi car l’Eternel m’a oint pour annoncer aux humiliés une bonne nouvelle. Oui, il m’a envoyé afin de panser ceux qui ont le cœur brisé, d’annoncer aux captifs leur délivrance et à ceux qui sont prisonniers leur mise en liberté. (Esaïe 61:1, Semeur)

Pour conclure, qu'as-tu compris ?

  • Satan et les démons sont ennemis de Dieu, nous ne devons pas trafiquer avec eux, ni en avoir peur
  • Jésus les a vaincu et nous donne par délégation la victoire sur eux. Comme Jésus, les disciples et les apôtres autrefois, aujourd'hui il faut jeter dehors les esprits mauvais pour rendre libres les opprimés
  • Accompagnons, conseillons, ceux qui sont tyrannisés
  • Gardons-nous de l'orgueil et gardons bien en vue les priorités : notre nom écrit dans le livre de Vie

Une dernière question avant la prière :

Qui accepte, qui décide - car c'est d'une décision qu'il s'agit de -« liez l'homme fort (Satan) et pillez sa maison » -afin de rendre libres hommes, femmes et d'enfants.

Tout disciple de Jésus devrait répondre : moi je le veux !

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères