Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

L'ordre de Jésus à ses disciples
6. Immergé d'Esprit Saint

Auteur :
Type : Dossier
Thème : Témoigner
Source : Eglise Baptiste d'Angers
Réf./Date source : 01/02/2018
  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire :
  1. Allez et Prêchez
  2. Pouvoir et autorité
  3. Résurrection et guérison
  4. Chassez les démons
  5. Purifiez les lépreux - donnez gratuitement
  6. Immergé d'Esprit Saint

Nous arrivons au bout de notre enseignement sur l'ordre de Jésus à ses disciples, je vous encourage à lire les précédents enseignements. Relisons les textes nous servant de base :

 

Jésus appela ses douze disciples, il leur donna le pouvoir sur les esprits impurs de façon à les jeter dehors et de guérir toute maladie et toute infirmité (Matthieu 10:1).

Allez, prêchez, et dites: Le royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement Matthieu 10:7-8).

Vous recevrez de la puissance venant du Saint Esprit sur vous et vous serez mes témoins à Jérusalem et dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout de la terre (Actes 1:8).

 

Il nous faudrait beaucoup de temps pour enseigner sur l'Esprit Saint, de nombreux livres ont été écrits à son sujet, je n'ai donc pas la prétention d'enseigner ce qui le concerne en 30 minutes. Nous allons nous concentrer sur le fait que l'Esprit est donné aux disciples en vue d'être témoins selon l'ordre de Jésus

 

Le contexte de ce dernier verset est celui-ci :

Comme il (Jésus) se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il, car Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés (immergé NTJ) du Saint-Esprit. Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’à Angers (mettez votre ville) Actes 1:4-8

L'effusion de l'Esprit doit faire de nous des témoins, des témoins partout, jusqu'à Angers et d'Angers au loin !

 

Nous connaissons tous la fin de l'évangile de Marc 16:17-20 : ceux qui croiront, voici comment ils montreront la gloire de Dieu : en mon nom ils chasseront les esprits mauvais, ils…… Le Seigneur travaille avec eux (par l'Esprit Saint) et il leur donne le pouvoir de faire des choses étonnantes. De cette façon, il montre que les paroles des disciples sont vraies.

 

J'affectionne le terme "immergé". Lorsque l'Esprit vient, ce n'est pas seulement à l'extérieur de nous mais aussi EN nous. Chouraqui emploie un terme pas très commun dans l'AT, il fait plusieurs fois dire au Seigneur "pénétrez-moi" (Exode 6:7, Osée 6:3 pour n'en citer que 2). Fait-il allusion à Moïse qui pénétrait dans "la tente de la rencontre", synonyme d'entrer dans la présence de Dieu ? (je vous invite à méditer sur le fait de "pénétrer Dieu" comme il le souhaite) Lorsque l'on est baptisé de l'Esprit, on est environné de la présence de Dieu en extérieur tout en étant inondé de sa présence à l'intérieur. Il y a un seul Dieu, le Père de tous, qui règne sur tous, agit par tous et demeure en tous (Ephésiens 4:6).

 

Nous avons suivi un cheminement d'ordres que Jésus donne à ses disciples. Nous avons commencé à les mettre en pratique. Jésus n'a pas dit à ses disciples débrouillez-vous mais il leur a dit que l'Esprit leur sera donné, en vue d'être partenaire avec LUI : Jésus vint au milieu d’eux, Que la paix soit avec vous, leur dit-il de nouveau. Comme mon père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. Après avoir dit cela, il souffla sur eux et continua, recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez leurs péchés en seront effectivement tenus quittes et ceux à qui vous les retiendrez en resteront chargés (Jean 20:19-24).

Jésus lui-même a bénéficié de l'Esprit : L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres (Luc 4:18) et bien sûr en Luc 3:22.

 

Dans les textes ci-dessus, il pourrait sembler étonnant que Jésus souffle l'Esprit Saint sur eux et qu'il leur donne l'ordre quelques jours plus tard d'attendre à Jérusalem l'immersion dans l'Esprit. Tout comme pour notre intimité avec Jésus, le partenariat avec l'Esprit s'entretient, se cultive, s'approfondit, se renouvelle. L'Esprit Saint n'est pas seulement consolateur, il est - il veut être - initiateur et "actionneur" dans le sens d'amener l'action des œuvres auxquelles il nous appelle en vue de rendre gloire au Père.

 

J'entends parfois des chrétiens dire qu'ils aimeraient recevoir le baptême dans l'Esprit ainsi que ses dons spirituels. Mais à quoi cela sert-il si c'est juste pour être sous une onction bienfaisante personnelle ? Il n'y a aucun sens à vouloir recevoir l'Esprit si c'est pour que nous laissions notre postérieur assis sur notre chaise. Recevoir pour "aller", là oui ! C'est pourquoi je trouve très pertinent le choix de la traduction "Chouraqui" qui intitule le 5ème livre du NT, non pas Actes des Apôtres mais Gestes d'Envoyés ! Assurément, en tant que disciples de Jésus, nous sommes appelés à vivre des actes

Les disciples ont reçu le souffle de l'Esprit, puis ont été immergés dans celui-ci pour… être des témoins et ainsi glorifier le Père. Avez-vous vraiment envie que l'Esprit se serve de vous pour que nos contemporains soient touchés, êtes enthousiastes à cette idée, le souhaitez-vous ardemment ? Marc 16:17-20 dans la version ci-dessus est à relire et une réponse doit sortir de notre cœur, comme un cri "oui Seigneur, je le veux !

 

Nous l'avons déjà souligné, s'il y a guérison c'est l'Esprit qui le fait, lui et non nous-mêmes. En cela il nous faut suivre les exemples de Pierre dans Actes 3:12 et de Paul Actes 14:12-15 qui se défendent d'être à l'origine de miracles.

Selon 1 Corinthiens 12, c'est l'Esprit qui opère les miracles (je vous laisse lire chez vous).

Si des dons/ministères sont attribués avec une plus grande intensité de manifestations chez certains disciples, cela ne veut pas dire que les autres disciples ne sont pas appelés à les vivre aussi, certes dans une moindre mesure mais tout de même. Pour exemple, ce n'est pas parce que vous n'avez pas un don particulier de guérison qu'il ne faut pas prier pour les malades, l'Esprit souhaitant aussi être partenaire avec vous dans ce type de prière. Ce n'est pas parce que nous n'exerçons pas un ministère de prophète que nous ne pouvons pas prophétiser et/ou donner des Paroles de connaissance. 

Bon a savoir

Avec mon épouse, lors de délivrances par exemple, c'est lorsque nous sommes en train de prier que l'Esprit nous donne, au fur et à mesure, les révélations qui nous conduisent jusqu'à une complète délivrance. C'est dans la pratique de l'obéissance que l'Esprit agit. Ne demandez pas au Seigneur de TOUT connaitre avant de commencer, faites et généralement c'est durant votre obéissance de foi que l'Esprit se manifeste, toutefois il faut le laisser faire comme il veut. 

Le saint esprit et le parler en langue

Il y a des personnes qui sont pour le moins prudentes concernant le "parler en langue", voir opposé à ce type de manifestation. Il n'est pas impossible que ce soit par crainte ou par le contre témoignage désastreux de certains disciples qui le pratiquent. Ici, ce n'est pas être pour ou contre qui m'importe mais de voir avec vous la meilleure manière pour entendre, discerner la voix du Seigneur. Si vous arrivez à recevoir des paroles de connaissances, prophétiques, don de discernement sans parler en langue, ça ne me pose pas de problème.

Ici je voudrais simplement expliquer, de par mon expérience et donc point de vue personnel bien sûr, quel est le bienfait du "parler en langue".

L'apôtre Paul, qui est tout de même une référence pour la qualité des révélations reçues, déclare "je remercie Dieu de ce que je parle en langues inconnues plus que vous tous" (1 Corinthiens 14:18). Il ne faut pas se méprendre, ce n'est pas un sursaut d'orgueil.

Je peux me tromper mais je crois que nous avons en nous quelque chose d’inné qui s'appelle l'esprit, celui-ci nous permet de vivre en communion avec le Seigneur, de recevoir ce qui vient de l'Esprit. C'est un peu ce que Romains 8:16 nous explique : L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

Permettez-moi de le comparer à un muscle qui serait, avant notre conversion, de la taille d'une noix. Le fait de parler en langue par l'Esprit nous aide à le développer au point que cette taille de noix devient orange ou pamplemousse, avec une capacité de plus en plus grande d'absorption. L'image d'une éponge grandissante convient aussi, prendre l'image d'un muscle est pour souligner que "parler en langue" c'est que notre esprit doit se travailler, se développer, c'est comme un muscle spirituel qui travaille et nous donne une sensibilité plus grande, plus aigüe pour entendre ce que l'Esprit Saint veut nous faire vivre en tant que disciples partenaires. C'est peut-être aussi de cela que parle Jude 1:20 "Mais vous, mes chers amis… Priez par le Saint-Esprit".

Etre plus sensible à la voix de l'Esprit et donc à ses directives, voilà une des raisons de parler en langue. Nous apprenons alors à mieux discerner entre notre voix et la sienne. Parler et/ou chanter en langue amplifie notre perception de l'Esprit, en plus de laisser le Seigneur prier SA prière au travers de nous.

Lorsque Pierre et Jean prient pour le paralytique devant le temple, je pense que l'Esprit leur avait dit de le faire comme pour le reste des ACTES des apôtres. Relisez ce livre en vous disant que ce qu'ils vivent, le Seigneur souhaite peut-être vous le faire vivre. 

Partenaires

Lors d'une rencontre de pasteurs à laquelle nous avons participé avec mon épouse, le successeur de l'évangéliste Reinhard Bonnke disait :

« il arrive que d'autres ministères (pasteurs, évangélistes, prophètes) me demandent pourquoi l'Esprit se manifeste plus avec moi qu'avec eux. Je leur réponds "je ne sais pas vraiment mais lorsque je sens que l'Esprit veut faire quelque chose, je me recule pour lui laisser la place, je le laisse faire ce qu'il veut sans essayer de le contrôler ! »

Comment entendre ce que l'Esprit veut, comment le laisser libre, sont de vraies questions.

Le Saint Esprit n'est pas un valet qui répond à nos "fais ci, fais ça". Il intervient miraculeusement lorsque nous, nous sommes partenaires AVEC LUI.

C'est lui qui nous dit "va vers cette personne, là dis-lui…, là ordonne la guérison". Ça peut être par une conviction évidente, d'autres ressentent un mal être dans l'endroit où la personne souffre, d'autres ont des "images", il arrive que l'on que l'on ne reçoive rien du tout, alors par obéissance nous prions tout de même pour les autres. L'important n'est pas la manière dont l'Esprit nous utilise, c'est qu'il puisse faire de nous des partenaires !

Ne dis pas : "je ne peux pas entendre le seigneur", fais-toi violence, chasse l'incrédulité, obéis au seigneur, mets-toi à son écoute, et même si tu n'entends RIEN prie pour les autres… !

Allez, prêchez, et dites: Le royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. (Matthieu 10:1)

Cette œuvre, vous l’accomplirez ni par votre bravoure ni par la force, mais c’est par mon Esprit, le Seigneur des Armées Célestes le déclare. (Zacharie 4:6) 

Transmission

L'apôtre Paul déclare : Oui, j’ai très envie de vous voir pour partager avec vous les dons de l’Esprit Saint, alors vous serez plus forts (Romains 1:11). La transmission de dons est donc possible, Timothée lui-même a reçu un don de l'Esprit par l'imposition des mains de Paul (1 Timothée 4:14).

En église ce matin, nous allons prier et demander à l'Esprit de venir se manifester en nous pour qu'il se manifeste ensuite au travers de nous. Cela dit, en ce qui me concerne, l'effusion de l'Esprit s'est produit une nuit alors que j'étais en train de le louer et de me réjouir en Jésus. 

Qui veut être baptisé, immergé dans et par le Saint Esprit ?

Que la condition soit que vous alliez vers les autres comme le firent les disciples. Nous allons prier. Danièle mon épouse a été inspirée par Luc 1:35 et Luc 1:38 pour composer ce chant "Couvre-moi de ton ombre".

Etre couvert par l'Ombre et la Puissance du Très-Haut afin que ce qui est impossible se produise. Marie, alors vierge, a enfanté. Un vrai miracle opéré par le Dieu créateur et l'Esprit Saint. Que ce même Esprit produise en nous et au travers de nous des miracles à la Gloire du père.

 

Couvre-moi de ton ombre Saint-Esprit - Je suis la servante (le serviteur) du Seigneur - Que ce que tu as dit s’accomplisse - Couvre-nous de ton Ombre Saint Esprit - Répands ta puissance maintenant - Nous voulons vivre ton Royaume.  

CONCLUSION : Qu'as-tu compris ?

  • Que pour vivre une vie de disciple, il faut être immergé de l'Esprit
  • Ne pas demander l'Esprit si tu ne veux pas te lever pour obéir à l'ensemble des ordres de Jésus
  • Il te faut développer ton intimité avec l'Esprit, afin de recevoir de Lui ses directions
  • Il veut faire de toi un partenaire de service pour que la Gloire du Père soit manifestée

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères