Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

La Nouvelle Naissance : ses signes, ses effets
5. Troisième signe : L'esprit de prière

Auteur :
Type : Livre en ligne
Thème : Rencontrer Dieu
Source : Carnets Croire & Servir   
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire :
  1. La Nouvelle Naissance : ses signes, ses effets
  2. La Nouvelle Naissance
  3. Premier Signe : L'assurance du Salut
  4. Second signe : La vie nouvelle se manifeste
  5. Troisième signe : L'esprit de prière
  6. Quatrième signe : Faim de la Parole de Dieu
  7. Cinquième signe : Les assauts de l'Ennemie
  8. Sixième signe : La victoire sur la tentation
  9. Septième signe : L'attente de Christ
  10. Comment puis-je parvenir à la nouvelle naissance ?

Celui qui est né de nouveau a un esprit de prière.

Tout comme un homme ne vit que s'il respire, il n'a une vie de l'Esprit que s'il prie. On a dit avec raison que la prière est la respiration de l'âme, et donc une expression de la vie divine. Elle constitue le lien indispensable avec le Dieu vivant.

Toi, pries-tu? L'Ecriture désigne l'homme qui n'est pas de nouveau comme mort par ses offenses et par ses péchés (Ephésiens 2 : 1). Un mort ne se meut point ! Je n'entends pas par prière seulement celle qu'on prononce à table ou en se couchant, ni même celle qu'on élève en cas de danger ou de malheur, même venant du fond du coeur. Non, je veux parler de la prière en commun, avec d'autres croyants. Quelqu'un, par exemple, vient chez moi pour un entretien. Habitué que je suis à la cure d'âme, si je doute encore qu'il soit né de nouveau, tout s'éclaire à la fin de la conversation. Je n'ai qu'à lui proposer : « maintenant, voulez-vous que nous priions ensemble? » Alors tombe un silence pénible, et, la plupart du temps, on me répond : je préférerais prier chez moi. De même, dans des réunions de prière d'une communauté fondée sur la Bible, ce signe apparaît aussi, négatif ou positif. Qu'une communauté soit vivante et comprenne plusieurs membres nés de nouveau, cela se mesure beaucoup moins par l'affluence au culte que par le nombre de personnes qui prient dans une réunion de prière.

Là où peu de gens veulent prier, il y a peu de vie, et il se passe peu de chose. Et là où l'on ne prie pas, ladite Eglise ou Assemblée peut s'assimiler à un musée !

Ami, tu es « chrétien », mais as-tu un esprit de prière? En effet, si tu es né de nouveau, ce n'est plus toi qui pries, mais l'Esprit de Dieu qui prie en toi (Romains 8 : 26). A celui qui n'a pas en lui l'Esprit de Dieu il manque l'esprit de prière.

Ces lignes tomberont peut-être sous les yeux d'un enfant de Dieu qui ne prie jamais dans une réunion de prière, ou rarement. Tes objections sont des plus connues. Tu es timide, gêné, et tu ne crois pas de ton devoir d'aller à la réunion de prière. Que penseraient tes voisins si tu ouvrais la bouche? A dire vrai, tu te crois incapable de « bien » prier. Ne vois-tu pas comme tu es encore lié, retenu, et quel péché d'omission tu commets encore? A plusieurs reprises, dans les Actes des Apôtres, nous lisons que tous, d'un commun accord, persévéraient dans la prière (Actes 1:14; 4 : 24).

La cause la plus profonde de l'absence de réveil est à imputer aux croyants qui ne prient pas. Tandis que beaucoup délaissent la prière personnelle, il y en a infiniment plus qui manquent au devoir de la prière en commun. Précisément parce qu'il y a des promesses de Dieu pour les prières unanimes d'une assemblée, Satan a intérêt à ce que tu n'y mettes pas les pieds ! Eh bien ! beaucoup d'enfants de Dieu, par leur refus de prier ensemble sont, eux, un obstacle entre les âmes perdues et Dieu, et assurent ainsi la victoire de Satan.

Frère, soeur, repens-toi de ta défaillance, et hâte-toi de te joindre à la réunion de prière de ta communauté ! (Apocalypse 3 : 2).

Et toi, chrétien de nom : songe que Dieu t'aime. Il veut, par Son Esprit, faire sa demeure dans ton coeur. Viens, laisse-le pénétrer, agenouille-toi maintenant et écoute-le : « Aie donc du zèle et repens-toi. Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apocalypse 3 : 20). Laisse-le entrer maintenant, et tu auras, toi aussi, ce signe distinctif en toi, tandis que tu prieras sans défaillance.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères