Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Les 10 lépreux
1. II230 - 10 Lépreux (1): Compagnons d'infortune

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire du dossier :
  1. II230 - 10 Lépreux (1): Compagnons d'infortune
  2. II232 - 10 Lépreux (3): Reconnaitre son besoin
  3. II233 - 10 lépreux (4): il n'agit pas comme je le veux !
  4. II234 - 10 lépreux (5): fais un premier pas puis un autre
  5. II235 - 10 lépreux (6): être reconnaissant vis-à-vis des autres
  6. II236 - 10 lépreux (7): Quel est ton merci à Jésus
  7. II237 - 10 lépreux (8): Retour sur investissement
  8. II238 - 10 lépreux (9): Dieu peut faire plus

Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha et dit: Je le veux, sois pur. Marc 1:41

Nous rencontrons ici et là des personnes qui sont ensemble, souvent du fait d'avoir vécu les mêmes galères, SDF dans la rue, détenus, addiction à l'alcool ou la drogue,… Compagnons d'infortune n'est pas synonyme d'amitié. Ils sont ensemble car seul c'est encore plus dur, rien ne les aurait réunis s'ils n'avaient pas vécu des drames personnels non surmontés, l'incarcération, le rejet de la société…

Les dix lépreux de notre lecture vivent une même infortune qu'est la maladie et par conséquent l'exclusion de la société. Etait-ce des amis, certainement pas, d'ailleurs on le voit du fait qu'il y a parmi eux un samaritain, qui ne devait pas avoir de relations avec des juifs.

Une chose me surprend d'emblée, c'est qu'ils s'arrêtent loin de Jésus et de la foule qui l'entoure. Est-ce la peur de se faire jeter des pierres du fait qu'ils sont lépreux et donc contagieux, le texte ne nous le dit pas. Je me demande parfois si mes contemporains ne restent pas "au loin" de Jésus et des églises, de peur qu'on leur jette des pierres, des reproches, des critiques. Ils restent à distance par peur ou parce qu'ils ne se sentent pas" digne" d'être acceptés par les institutions religieuses.

Dans le verset du jour, Jésus touche de sa main le lépreux, il n'a pas peur d'être contaminé, il laisse l'homme arriver jusqu'à lui, le bénit, le guérit. L'église est ouverte pour tous et aussi pour toi, quelque soit ton parcours de vie, vient, rentre, ne reste surtout pas loin.

Lectures proposées : Luc 17:12-19

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères