Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

Les 10 lépreux
3. II232 - 10 Lépreux (3): Reconnaitre son besoin

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire du dossier :
  1. II230 - 10 Lépreux (1): Compagnons d'infortune
  2. II232 - 10 Lépreux (3): Reconnaitre son besoin
  3. II234 - 10 lépreux (5): fais un premier pas puis un autre
  4. II235 - 10 lépreux (6): être reconnaissant vis-à-vis des autres
  5. II236 - 10 lépreux (7): Quel est ton merci à Jésus
  6. II237 - 10 lépreux (8): Retour sur investissement
  7. II238 - 10 lépreux (9): Dieu peut faire plus

Jésus aie pitié de nous ! Luc 17:13

Vous en trouvez beaucoup vous, des personnes qui acceptent de reconnaitre qu'elles ont un problème et qu'elles n'arrivent pas à s'en sortir toute seule ?

Cette semaine encore, quelqu'un m'écrivait en me demandant "comment faire prendre conscience à mon ami qu'il a un problème d'alcoolisme car il est dans le déni". Je reconnais que ce n'est pas évident du tout, n'y a-t-il pas un dicton qui dit "que l'on ne peut faire boire un âne qui n'a pas soif". Ayant été durant des années aumônier de prison, je voyais des personnes détenues qui n'osaient pas dire pourquoi elles étaient en incarcérées. Je pense particulièrement à cet homme qui me disait : "Au secours Bernard, je suis pédophile, je ne sais pas pourquoi, aide-moi" et à celui qui a allumé plusieurs incendies alors que son père était pompier, à un autre encore qui a tué un couple alors qu'il circulait alcoolisé,…

Reconnaitre que l'on a un problème et demander de l'aide n'est pas facile, il faut parfois beaucoup de temps et être acculé pour enfin reconnaitre que l'on a besoin d'aide.

Les personnes ayant une addiction à l'alcool, la drogue, les médicaments, tout comme celles qui ont des problèmes de violence, mais aussi celles qui sont victimes de viol ou d'attouchements, de harcèlement au travail ou ont des difficultés dans leur couple, … n'osent souvent pas verbaliser leur problème, les cachent… et se cachent.

Par ces lignes, l'espoir est possible, reconnaissez vos besoins et votre impossibilité à y faire face tout seul et prenez la résolution de vous ouvrir aujourd'hui à quelqu'un.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères