Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

20 méditations sur Joseph
4. II269 - L'acceptation

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire du dossier :
  1. II266 - Traines-tu des casseroles ?
  2. II267 - Je suis une femme normale
  3. II269 - L'acceptation
  4. II271 - Il change le mal en bien
  5. II272 - Ne pas baisser la garde
  6. II273 - Avez-vous besoin d'affection ?
  7. II274 - Face à la tentation
  8. II275 - Ton oui veut dire non
  9. II276 - Sait-on encore ce qu'est l'intégrité et la loyauté
  10. II277 - Quand tout s'écroule, Dieu demeure
  11. II278 - Injustice
  12. II279 - Stabilité
  13. II280 - savoir attendre
  14. II281 - Tu vas mal ? Alors occupes-toi des autres
  15. II282 - Apprendre à écouter Dieu
  16. II283 - Attendre un retour
  17. II284 - Tu as le droit d'avoir des émotions
  18. II285 - Le pardon

Ma grâce te suffit 2 Corinthiens 12:9

Sans m'étendre sur le sujet, avec mon épouse nous avons perdu notre première fille Rébecca. Certes ce n'était pas facile et ça ne l'a pas été durant des années mais dans la chambre de la clinique dans laquelle nous étions, au lieu de lever le poing vers Dieu et lui demander, lui ordonner, lui intimer de répondre à la question légitime "pourquoi il avait permis cela, alors que nous étions à son service", nous avons préféré lui dire : Seigneur nous ne comprenons pas mais nous voulons te garder toute notre confiance. Au travers de ce que nous vivons, montre-nous pour - quoi, pour apprendre quoi, pour vivre quoi, pour comprendre quoi. Seigneur, que notre douleur et notre tristesse ne soient pas stériles".

Une paix indicible est venue sur nos vies, nous étions dans la souffrance et malgré tout dans la paix. Pourquoi ? Parce que nous acceptions cette situation, non parce qu'il le fallait, non pas parce que ça aurait été une attitude religieuse, mais parce que, plus forte que notre confiance était la confiance en notre Dieu qui est amour.

L'apôtre Paul a accepté que son problème ne soit pas réglé malgré ses prières, il a même fait de "sa faiblesse", de son problème, un atout pour servir son Dieu plus efficacement. C'est aussi ce que fit Joseph, malgré la douleur et l'incompréhension, il continuait à faire confiance en son Dieu.

Accepter les injustices de la vie, accepter de ne pas tout comprendre, faire confiance "malgré tout", c'est peut-être l'interpellation du Seigneur pour vous aujourd'hui !

Lectures proposées : 2 Corinthiens 1:8-10

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères