Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

20 méditations sur Joseph
18. II283 - Attendre un retour

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire du dossier :
  1. II266 - Traines-tu des casseroles ?
  2. II267 - Je suis une femme normale
  3. II268 - Colère
  4. II269 - L'acceptation
  5. II270 - Dieu fait de nous un poème
  6. II271 - Il change le mal en bien
  7. II272 - Ne pas baisser la garde
  8. II273 - Avez-vous besoin d'affection ?
  9. II274 - Face à la tentation
  10. II275 - Ton oui veut dire non
  11. II276 - Sait-on encore ce qu'est l'intégrité et la loyauté
  12. II277 - Quand tout s'écroule, Dieu demeure
  13. II278 - Injustice
  14. II279 - Stabilité
  15. II280 - savoir attendre
  16. II281 - Tu vas mal ? Alors occupes-toi des autres
  17. II283 - Attendre un retour
  18. II285 - Le pardon

Souviens toi de moi, quand tu seras heureux, et agis ! Genèse 40:14

Dans mon accompagnement ou l'action sociale à la prison, je disais : "tu ne me dois rien, tu ne m'es pas redevable". Je voulais que le détenu sache que je le faisais avec un total désintérêt et gratuitement. Ce qui vaut pour les détenus l'est aussi pour les personnes que je rencontre dans la cadre pastoral. Il n'est pas impossible que j'avais déjà appris que d'attendre un retour de la part des autres était source de déceptions. Je l'entends de la bouche d'autres pasteurs : "après tout ce que l'on a fait pour cette personne, tout l'investissement, se faire jeter et critiquer ainsi, quelle ingratitude".

Quelquefois je me mets dans la peau de Joseph, après la réhabilitation de l'échanson, il devait attendre que l'on vienne le chercher et le libérer, aussi fébrilement que l'amoureux qui attend un courrier de son amour. Les jours passent puis c'est la déception et la tristesse qui remplacent l'impatience de l'attente.

Joseph demande à l'échanson de ne pas être oublié, étant enfermé injustement. Peine perdue, l'échanson ne pense plus à lui et ce durant deux ans !

Jésus a été confronté maintes fois à l'ingratitude, à l'oubli : par neuf lépreux guéris, par ses disciples qui dorment dans le jardin au lieu de prier et de le soutenir, par la foule qui crie qu'il doit être crucifié malgré tout ce qu'il avait fait comme miracles et guérisons à leur bénéfice.

L'apôtre Paul ne s'y trompe pas non plus lorsqu'il enseigne : "Quel que soit votre travail, faites–le de tout votre cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes".

Peut-être vous sentez-vous victime d'ingratitude, confiez-vous en Jésus ; peut-être avez-vous été ingrat, il est toujours possible de vous rattraper en remerciant votre bienfaiteur, même des années après !

Lectures proposées : Colossiens 3:23-25

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères