Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

20 méditations sur Joseph
16. II281 - Tu vas mal ? Alors occupes-toi des autres

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire du dossier :
  1. II266 - Traines-tu des casseroles ?
  2. II267 - Je suis une femme normale
  3. II268 - Colère
  4. II269 - L'acceptation
  5. II270 - Dieu fait de nous un poème
  6. II271 - Il change le mal en bien
  7. II272 - Ne pas baisser la garde
  8. II273 - Avez-vous besoin d'affection ?
  9. II274 - Face à la tentation
  10. II275 - Ton oui veut dire non
  11. II276 - Sait-on encore ce qu'est l'intégrité et la loyauté
  12. II277 - Quand tout s'écroule, Dieu demeure
  13. II278 - Injustice
  14. II279 - Stabilité
  15. II281 - Tu vas mal ? Alors occupes-toi des autres
  16. II283 - Attendre un retour
  17. II284 - Tu as le droit d'avoir des émotions
  18. II285 - Le pardon

Il leur dit : Pourquoi avez–vous mauvaise mine aujourd'hui ? Genèse 40:7

Je me rappelle bien d'une jeune femme qui était en pleine déprime, ressassant sans arrêt ses échecs. Elle était centré sur elle, voulait qu'on l'aide mais rien n'y faisait. Un jour je lui ai demandé de venir avec moi dans les rues piétonnes afin d'annoncer la bonne nouvelle de Jésus. Elle refusa, prétextant que son moral n'était pas un témoignage bien au contraire. Comme je me faisais pressant, elle accepta, plus pour avoir la paix que par conviction ! Nous voilà dans les rues, j'accostais les personnes et au fur et à mesure, c'est elle qui prenait la parole, leur donnant de judicieux conseils sans s'en rendre compte.

La fin de journée approchait mais maintenant c'était elle qui me demandait de continuer alors que je désirais arrêter.

Prenant une boisson avant qu'elle ne reparte, elle me dit : "c'est incroyable, jamais je n'aurais pensé que ça puisse me faire un aussi grand bien, j'ai la pêche au moins pour toute la semaine. Quant est-ce que l'on recommence ?"

Elle avait eu besoin de défaire ses regards d’ elle-même, de les poser sur d'autres qui avaient besoin d'elle. En même temps, elle s'est rendu compte que sa situation n'était pas si dramatique comparée à celles de personnes avec qui elle s'était entretenue. Ce n'est en rien une fuite en avant, s'occuper des autres pour s'oublier soi-même car cela ne fonctionne pas sur du long terme

Joseph, alors qu'il était en prison n'est pas là à se plaindre et à se morfondre sur lui-même. Il s'occupe, se préoccupe de la situation de ses codétenus. Il propose au panetier et à l'échanson de les écouter, de les aider, il les conseille tout comme le ferait n'importe quel chrétien.

Lectures proposées : Jérémie 17:13-16

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères