Lueur.org - Un éclairage sur la foi

Faire un don Facebook Twitter RSS

20 méditations sur Joseph
20. II285 - Le pardon

Auteur :
Type : Réflexion
Thème : Méditations Année II
Source : Lueur
Réf./Date source : 01/01/2011  
Publié sur Lueur le
Partager
Sommaire du dossier :
  1. II266 - Traines-tu des casseroles ?
  2. II267 - Je suis une femme normale
  3. II268 - Colère
  4. II269 - L'acceptation
  5. II270 - Dieu fait de nous un poème
  6. II271 - Il change le mal en bien
  7. II272 - Ne pas baisser la garde
  8. II273 - Avez-vous besoin d'affection ?
  9. II274 - Face à la tentation
  10. II275 - Ton oui veut dire non
  11. II276 - Sait-on encore ce qu'est l'intégrité et la loyauté
  12. II277 - Quand tout s'écroule, Dieu demeure
  13. II278 - Injustice
  14. II279 - Stabilité
  15. II280 - savoir attendre
  16. II281 - Tu vas mal ? Alors occupes-toi des autres
  17. II282 - Apprendre à écouter Dieu
  18. II283 - Attendre un retour
  19. II285 - Le pardon

Oh! Pardonne le crime de tes frères et leur péché, car ils t’ont fait du mal! Genèse 50:17

L'un des plus grands pardons duquel je fus témoin, c'est à la prison que je l'ai vécu. J'avais été sollicité par un policier pour voir un détenu. Il avait assassiné sa petite sœur à coups d'extincteur. Le détenu était rude, j'avais eu du mal à le faire venir et lorsque l'on a commencé la conversation, il était très agressif avant d'apprendre pourquoi je venais le voir.

"Vous avez tué une jeune fille

- oui mais qu'est-ce que ça peut vous foutre

- vous savez que son frère est policier, c'est lui qui m'envoie

- ha bon et qu'est-ce qu'il me veut ?

- il vient vous dire : je te pardonne d'avoir tué ma sœur !"

Cet homme était abasourdi par cette parole et ce fut pour lui un espace grand ouvert pour changer. Aujourd'hui il est encore incarcéré mais sa vie a été transformée par le pardon.

Ce n'est pas simple de pardonner, ça ne se commande pas, il faut quelque fois beaucoup de temps pour y arriver. Joseph a d'abord été dur avec ses frères, qui ne le reconnaissaient pas, les mettant trois jours en prison puis enchaîna Siméon en attendant que ses frères reviennent avec Benjamin. Ils sont revenus plusieurs mois après, ce qui permit à Joseph de cheminer vers le pardon. Lorsque celui-ci est accordé, il reste une cicatrice mais la douleur a disparu.

Après la mort de Jacob, ses frères avaient peur mais Joseph avait pris la décision du pardon bien avant et ne changera pas. Je trouve magnifique ses paroles et son attitude "N’ayez pas peur. Je n’ai pas à me mettre à la place de Dieu. Vous aviez voulu me faire du mal, mais Dieu a voulu changer ce mal en bien, il a voulu sauver la vie d’un grand nombre de gens, comme vous le voyez aujourd’hui. N’ayez donc aucune crainte je prendrai soin de vous et de vos familles. Par ces paroles affectueuses il les réconforta". Auriez-vous un pardon à accorder par hasard ?

Lectures proposées : Genèse 50:15-21

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire

Merci de ne mettre que des commentaires cordiaux et constructifs. Tout commentaire abusif sera supprimé et le compte bloqué.
Pour ajouter un commentaire, connectez-vous.
Reste 2000 caractères